Des établissements plus modernes

La rédaction

Une pédagogie efficace, c’est bien. Mais lorsqu’elle s’exprime dans un cadre adapté et avec des outils adéquats, c’est mieux. Parce qu’il a toujours fait de la réussite des élèves une priorité, le Conseil départemental poursuit sa politique d’investissements dans les 116 collèges publics yvelinois, malgré un contexte budgétaire difficile imposé par le Gouvernement. Depuis 1985 […]

Cet article fait partie du dossier: Des collèges plus adaptés pour mieux réussir
Collège Victor-Hugo à La Celle-Saint-Cloud

Collège Victor-Hugo à La Celle-Saint-Cloud

Une pédagogie efficace, c’est bien. Mais lorsqu’elle s’exprime dans un cadre adapté et avec des outils adéquats, c’est mieux. Parce qu’il a toujours fait de la réussite des élèves une priorité, le Conseil départemental poursuit sa politique d’investissements dans les 116 collèges publics yvelinois, malgré un contexte budgétaire difficile imposé par le Gouvernement.

Depuis 1985 et la loi de décentralisation confiant au Département la gestion des collèges, 42 établissements ont été construits ou reconstruits pour créer des espaces beaucoup plus adaptés à l’enseignement.

« La sérénité transparaît »

Le collège Victor-Hugo à La Celle Saint-Cloud fait partie des derniers en date. « Nous avons vécu dans les travaux de mars 2013 à la rentrée 2014 mais cela valait le coup, se souvient Christine Bartak, ancienne principale de l’établissement, aujourd’hui proviseure d’un lycée à Montigny-le-Bretonneux. Les élèves sont désormais accueillis dans des conditions optimales. La sérénité transparaît

Une remarque partagée par David Raymond, son homologue d’Orgerus, dont l’établissement vient tout juste d’être entièrement rénové (12 M€ de travaux). « Tout est neuf, des salles de classe au mobilier en passant par le réfectoire. Du coup, les élèves sont encore plus respectueux de leur cadre de travail. »

Un environnement propice à l’épanouissement : « Je me sens d’autant plus privilégié que j’ai quelques amis dans d’autres villes des Yvelines, qui n’ont pas tous cette chance », apprécie Hugo, 13 ans.

Pourtant, les travaux se multiplient aux quatre coins du département. Cinq collèges sont actuellement en chantier. 40 autres établissements vont bénéficier de travaux d’entretiens renforcés (hygiène, sécurité, accessibilité). Avec, sur chaque chantier, une attention particulière portée à l’amélioration des normes d’accessibilité et au respect de l’environnement pour réaliser des économies d’énergie.

Des travaux aux quatre coins du Département

Parallèlement, deux opérations d’envergure de restructuration et d’extension vont débuter mi-2017 au lycée franco-allemand de Buc et au lycée international de Saint-Germain-en- Laye (qui accueillent des élèves de la maternelle à la terminale) pour un budget global de 115 M€.

Et un projet de collège innovant devrait voir le jour à Mantes-la-Jolie à la rentrée 2019, misant sur les pratiques pédagogiques de demain, basées à la fois sur le numérique, la recherche de l’autonomie, le travail en groupe, l’interaction sociale et le désir d’apprendre.

« Dans la mandature 2014-2020, ce sont près de 430 M€, soit un tiers des investissements totaux du Département, qui seront dédiés à la modernisation des bâtiments, synonyme de meilleure qualité de vie », assure Pierre Bédier, Président du Conseil départemental.

Dans le prolongement des mesures prises dans le cadre du plan Vigipirate, le bon fonctionnement des systèmes d’accès aux établissements est systématiquement contrôlé. Un travail partenarial est conduit avec l’Inspection académique pour identifier les travaux de sécurisation prioritaire.

L’enjeu est de taille : assurer un plus grand confort d’apprentissage à ceux qui feront la force de demain.

Vidéprojecteur Numérique Interactif VNI

Grâce au Vidéprojecteur Numérique Interactif (VNI), plus besoin de disposer d’un tableau dédié pour rendre la surface réactive.

Capture d’écran 2017-03-15 à 17.04.55