Cinq piliers pour le collège du futur

La rédaction

Changer le collège, c’est possible! Porté conjointement par le Conseil départemental et les services départementaux de l’Éducation Nationale, un projet de nouveau type d’établissement devrait voir le jour à la rentrée 2019 dans le quartier du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie. Totalement adapté aux besoins et à l’épanouissement des jeunes, ce «collège du XXIe siècle » s’appuiera […]

Cet article fait partie du dossier: Des collèges plus adaptés pour mieux réussir

Changer le collège, c’est possible! Porté conjointement par le Conseil départemental et les services départementaux de l’Éducation Nationale, un projet de nouveau type d’établissement devrait voir le jour à la rentrée 2019 dans le quartier du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie. Totalement adapté aux besoins et à l’épanouissement des jeunes, ce «collège du XXIe siècle » s’appuiera sur cinq grands piliers.

  • Les valeurs clés. L’enseignement, dispensé dans un espace totalement réaménagé, sera centré sur le savoir-être, le savoir vivre ensemble et le savoir apprendre.
  • La différenciation. Accompagner l’enfant en fonction de ce qu’il est et non pas du niveau général. Regrouper les élèves par rapport aux compétences acquises et non à l’âge (pour que chaque élève puisse avancer à son rythme), est une piste de réflexion.
  • Le positif. Créer un cadre bienveillant pour que l’élève en difficulté retrouve l’estime de soi au sein de la classe. Intégrer l’erreur comme une étape dans le processus d’apprentissage. Le système de notes pourrait disparaître.

    Un modèle unique en France.

  • Le numérique. Outil indispensable à la réussite du projet, il permettra l’individualisation du programme éducatif
  • L’ouverture. Intégrer le collège dans la vie du quartier. La ville, les associations et les parents d’élèves seront associés au projet éducatif.

« Nous avons repris des dispositifs qui existent déjà et qui ont fait leurs preuves, en France ou ailleurs », explique Jérôme Saltet, spécialiste de la pédagogie, qui accompagne le projet.

« Je me réjouis de cette initiative unique en France, assure Serge Clément, Inspecteur académique. Les Yvelines démontrent qu’elles savent aussi innover dans le domaine de l’éducation. »

La première pierre de ce nouveau collège sera posée début 2018.

Collégien