Adieu les cons : le film aux 7 César dans les Yvelines

ChloëBringuier

Le film « Adieu les cons » d’Albert Dupontel a reçu 7 César lors de la 46e cérémonie des César du cinéma. Saviez-vous que plusieurs scènes avaient été tournées dans les Yvelines ?

7/12, c’est un bon score. C’est celui du film « Adieu les cons » aux César du cinéma. Vendredi 12 mars 2021 se tenait la 46e cérémonie des César en direct de l’Olympia.

Cette année était un peu particulière. Crise sanitaire oblige, les masques et la distance. étaient de rigueur (du moins sur le papier). La salle était à moitié vide puisque seuls les nommés étaient présents. Cette 46e édition marque également tournant puisque l’équipe qui dirige l’institution a changé. Au poste de Vice-président de l’Académie, nous retrouvons Eric Toledano, le réalisateur Yvelinois ultra-populaire.

Adieu les cons : le film aux 7 César dans les Yvelines

Adieu les cons : le film aux 7 César dans les Yvelines

L’acolyte d’Olivier Nakache a tenté d’insuffler un vent nouveau dans une académie qui ne semblait plus en phase avec le métier.  2020 n’aura épargné personne, pas même le cinéma. Plus d’une vingtaine de mercredis sans traditionnelle sortie ciné… Et pourtant.

Tourné entre Trappes et Conflans-Sainte-Honorine

Pourtant, « Adieu les cons », un film signé Albert Dupontel a pu sortir dans les salles obscures le 21 octobre 2020. Entre couvre-feu et confinement, sa vie en salle  été plutôt brève. Le réalisateur ne cache d’ailleurs pas sa tristesse dans Le Parisien :

Pour ne rien vous cacher, nous aurions voulu sortir en août, parce qu’on sentait bien le coup venir à l’automne

Le film prend sa revanche et repart avec 7 César :

• Meilleur film

Carte postale de... Trappes © CD78/C.BRINGUIER

Carte postale de… Trappes © CD78/C.BRINGUIER

• Meilleure réalisation

• Meilleur scénario original

• Meilleur acteur dans un second rôle pour Nicolas Marié

• Meilleure photographie

• Meilleurs décors

• César des lycéens

« Adieu les cons » d’Albert Dupontel a pour particularité d’avoir été largement tourné en Île-de-France. Pour les décors naturels, les équipes du film ont tourné plusieurs scènes à la Cité des dents de Scie à Trappes ainsi qu’à l’église de Saint-Maclou à Conflans-Sainte-Honorine. « Les dents de scie » est un quartier de la ville conçu par les architectes Henry et André Gutton. Les maisons sont orientées à 45 degrés par rapport à la rue. En 2005, les maisons reçoivent le label « patrimoine du 20e siècle ». 

Retrouvez notre carte postale de Trappes pour en apprendre un peu plus sur cette ville. 

Retrouvez la liste non-exhaustive des films tournés dans le Département sur Sortir-Yvelines.