ActivitY’ : 3500 Yvelinois au RSA ont retrouvé un emploi

La rédaction

Avec 3 500 Yvelinois remis sur le marché du travail en deux ans, l’agence d’insertion ActivitY’ mobilise tous les acteurs économiques du département ainsi que ceux de l’insertion et de la formation pour lever les freins à l’embauche. Kevin Cuffy, 32 ans, opérateur de télésurveillance, a bénéficié de l’aide d’ActivitY’ et a fait part de son […]

Cet article fait partie du dossier: Pierre Bédier face aux Yvelinois

Avec 3 500 Yvelinois remis sur le marché du travail en deux ans, l’agence d’insertion ActivitY’ mobilise tous les acteurs économiques du département ainsi que ceux de l’insertion et de la formation pour lever les freins à l’embauche.

Kevin Cuffy et son référent insertion lors du face à face entre Pierre Bédier et les Yvelinois © CD78 / N.Duprey

Kevin Cuffy et son référent insertion lors du face à face entre Pierre Bédier et les Yvelinois © CD78 / N.Duprey

Kevin Cuffy, 32 ans, opérateur de télésurveillance, a bénéficié de l’aide d’ActivitY’ et a fait part de son témoignage lors du face à face avec Pierre Bédier.

« Je me sens redevable envers le Département », a t-il reconnu.

Ancien bénéficiaire du RSA, j’ai été accompagné pendant un an et j’ai pu bénéficier d’une formation dans la sécurité et la prévention. Aujourd’hui, je suis en CDI en tant qu’opérateur de télésurveillance.

Pierre Bédier lors de son entretien avec les Yvelinois © CD78 / N.Duprey

Pierre Bédier lors de son entretien avec les Yvelinois © CD78 / N.Duprey

Pierre Bédier : Et j’en suis ravi!

K. C. : En dehors de mon cas, comment le Département agit-il pour favoriser l’insertion professionnelle ?

P. B. : On est surtout là, à travers l’agence ActivitY’, pour redonner confiance à la personne en difficulté et lui permettre de sortir la tête de l’eau. Mais nous avons également introduit dans les marchés publics des clauses d’insertion. Concrètement, cela veut dire qu’on impose à une entreprise susceptible de travailler pour nous, dans des domaines comme le BTP, d’embaucher un certain pourcentage de personnes en insertion pour les encadrer, les former et favoriser leur retour à l’emploi. C’est avec ce genre d’initiatives que nous avons réussi à inverser la courbe du RSA ».


Insertion : les bons chiffres d’ActivitY’

En parallèle de ses actions en faveur de l’insertion et la formation, ActivitY‘ est à l’origine de l’ouverture de deux auto-écoles sociales, de la création de trois plateformes de formation et du développement des clauses d’insertion dans les marchés publics et privés. 7 % des heures travaillées dans le cadre du chantier du prolongement d’Eole (RER E) ont été par exemple réservées aux chômeurs de longue durée, aux bénéficiaires du RSA et jeunes sans qualification. Plus de 600 marchés yvelinois comportent également des clauses sociales offrant des opportunités d’emploi à ces mêmes publics. Depuis l’an dernier, l’agence s’est également dotée d’un club des entreprises sociales et solidaires (Busin’ESS) pour offrir un appui aux entreprises qui souhaitent dynamiser leur responsabilité sociale. Elles sont aujourd’hui 300 à être partenaires d’ActivitY’.