Pierre Bédier face aux Yvelinois

Le Président du Département des Yvelines a reçu sept Yvelinois pour répondre à leurs préoccupations, expliquer ses décisions et ses projets à venir, ainsi que le rôle essentiel de l’institution.

C’était une de ses volontés de ce début 2018. À l’heure du mi-mandat pour son Assemblée départementale, Pierre Bédier, le Président des Yvelines, souhaitait organiser une discussion à bâtons rompus avec des Yvelinois, de prof ils et d’horizons différents, mais représentatifs de la diversité de la population. Une rencontre informelle, plus directe, qui permet d’écouter les administrés, de répondre à leurs préoccupations et de mieux expliquer les raisons de ses décisions et de ses projets pour les Yvelines. Au final, ils sont sept à avoir répondu à l’appel :

  • une étudiante,
  • un maire rural,
  • un ancien bénéficiaire du RSA,
  • deux chefs d’entreprise,
  • une retraitée responsable d’association
  • et une intermittente du spectacle.

Ensemble, ils ont échangé pendant plus de deux heures pour aborder les thèmes du quotidien : le social, les transports, l’éducation, l’emploi, fiscalité, la réforme du Grand Paris, la ruralité…

Albane Sonally et Marie-Marguerite Taylor lors de l'entretien avec Pierre Bédier © CD78 / N.Duprey

Albane Sonally et Marie-Marguerite Taylor lors de l’entretien avec Pierre Bédier © CD78 / N.Duprey

L’entretien a commencé avec une question d’Albane Sonally, étudiante en hôtellerie-restauration de 21 ans: « Concrètement, que fait le Département ?« . Une question simple et nécessaire à laquelle Pierre Bédier a répondu :

« Ses missions se situent principalement autour de deux blocs : le social et les infrastructures. Mais plutôt que de vous faire une liste à la Prévert, je vais reprendre cette phrase de Patrick Devedjian, mon homologue et ami des Hauts-de-Seine, qui résume à merveille notre action :

« Le Département, c’est comme l’oxygène : c’est lorsqu’on n’en a plus qu’on se rend compte qu’il était indispensable », nous intervenons chaque jour, sans même que vous le sachiez, dans la vie quotidienne de milliers de familles.

Avec le devoir d’être pragmatique, innovant et efficace. Et je peux vous l’assurer : nous sommes très utiles aux Yvelinois ».

Sommaire

  • 1.

    ActivitY’ : 3500 Yvelinois au RSA ont retrouvé un emploi

    Avec 3 500 Yvelinois remis sur le marché du travail en deux ans, l’agence d’insertion ActivitY’ mobilise tous les acteurs économiques du département ainsi que ceux de l’insertion et de la formation pour lever les freins à l’embauche. Kevin Cuffy, 32 ans, opérateur de télésurveillance, a bénéficié de l’aide d’ActivitY’ et a fait part de son […]

  • 2.

    Services à la personne : un créneau pour palier au chômage ?

    Lors de l’entretien des Yvelinois avec Pierre Bédier, Marie-Marguerite Taylor, retraitée, et Damien Guibout, maire de Davron, ont interpellé le Président des Yvelines sur la nécessité d’embaucher du personnel aidant. Une proposition de Madame Taylor a attiré l’attention des intervenants… Marie-Marguerite Taylor : Par rapport au RSA justement, on se plaint beaucoup du manque de […]

  • 3.

    Éducation : l’accueil des élèves dans les établissements yvelinois

    Les Yvelines ce sont 65 500 élèves dans 116 collèges publics, 14 800 élèves dans 23 collèges privés et un budget départemental de 116 millions d’euros. Elsa Vervialle, intermittente du spectacle et maman, ainsi que Damien Guibout, maire de Davron, ont interrogé le Président Bédier sur l’accueil des jeunes Yvelinois dans les établissements scolaires en […]

  • 4.

    Les Yvelinois s’interrogent sur l’avenir du Grand Paris

    Le face à face entre Pierre Bédier et 8 Yvelinois a été aussi l’occasion de revenir sur la fusion Yvelines – Hauts-de-Seine, la création du Grand Paris et l’action menée par les départements franciliens contre la disparition de leur territoire.  Marie-Marguerite Taylor, 77 ans, retraitée : Où en est le rapprochement avec les Hauts-de-Seine ? […]

  • 5.

    Start-up et entreprises se développent dans les Yvelines

    « L’emploi de demain c’est la start-up d’aujourd’hui » a déclaré Pierre Bédier lors de son face à face avec les Yvelinois. L’entreprenariat dans les Yvelines a fait l’objet d’un question-réponse entre le Président du Département et David Combes et Lynda Robillard, deux entrepreneurs yvelinois. David Combes, 37 ans, entrepreneur à Bois d’Arcy : Lorsque j’ai créé […]

  • 6.

    Face à face entre Pierre Bédier et les Yvelinois : leurs réactions

    Le Président des Yvelines, Pierre Bédier a reçu 7 Yvelinois lors d’une rencontre informelle à l’occasion de son bilan de mi-mandat. Qu’en ont pensé les principaux intéressés ? Albane Sonally, 21 ans, Bois-d’Arcy, étudiante « Je connaissais mal les missions du Département et j’avoue avoir été assez impressionnée par l’étendue de son champ d’action. Cela m’a […]