Les Yvelines, berceau de révolutions industrielles et creuset de l’innovation

Sandrine GAYET

Le futur lanceur européen Ariane 6 se construit dans les Yvelines. Le véhicule du futur est déjà yvelinois. Le premier cœur artificiel y est né également… pour ne citer que quelques fleurons du « Made in 78 ». Un département dont le dynamisme agit par capillarité sur toutes les strates de son écosystème. « Le […]

Cet article fait partie du dossier: Les moteurs de l’innovation dans les Yvelines

Le futur lanceur européen Ariane 6 se construit dans les Yvelines. Le véhicule du futur est déjà yvelinois. Le premier cœur artificiel y est né également… pour ne citer que quelques fleurons du « Made in 78 ». Un département dont le dynamisme agit par capillarité sur toutes les strates de son écosystème.

« Le Conseil départemental met tout en œuvre pour créer un environnement favorable à la prospérité des entreprises, en développant les infrastructures dont elles ont besoin », déclare Pierre Bédier.

Cette année, l’agence de notation américaine Standard & Poors a d’ailleurs attribué à l’institution la note maximale « AA », soulignant notamment le dynamisme et la diversification économique « avec une industrie forte, dans les secteurs de l’automobile, de la défense et de l’aéronautique »

À l’ère du territoire monde

Le Conseil départemental soutient et accompagne l’innovation, la Recherche et Développement et l’émergence de nouvelles filières éco- industrielles. Longtemps, le territoire était marqué par le tropisme industriel autour des grandes entreprises automobile, aéronautique et de défense. Mais pour faire face aux nouveaux défis, le département se réinvente en créant des pôles d’attractivité à résonance européenne, voire mondiale. Après les « villes mondes » analysées par Fernand Braudel, qui fascinaient et attiraient les artistes, les chercheurs, les bâtisseurs et les penseurs dont  – Alexandrie, Rome mais aussi le Versailles de Louis XIV furent des emblèmes – , nous sommes entrés dans l’ère du « Territoire monde », qui offre un écosystème d’exception propice au développement de grands projets. À l’image de la Silicon Valley en Californie, ou, ici, de Satory et Paris-Saclay dont Saint-Quentin-en-Yvelines et Versailles sont le cœur économique yvelinois.

Les Yvelines, en symbiose avec les entreprises

Soutenir les « clusters », c’est ambitieux. Celui des Mobilités innovantes de Versailles-Satory est un modèle du genre dans lequel le Conseil départemental a joué un vrai rôle de catalyseur. S’y côtoient, échangent et travaillent ensemble des chercheurs en sciences dures et en sciences humaines, de grandes et petites entreprises, les partenaires publics et privés, les universités, les start-up… Grâce à cela, les Yvelines sont devenues le « démonstrateur » de la voiture du futur. C’est ici que se pensent et se créent les mobilités de demain. On y transforme les possibles en réalité.

Institut Vedecom

Pour que de tels clusters émergent, il faut qu’ils soient performants. Pour être performants, ils doivent être en capacité d’attirer les talents, les Léonard de Vinci du XXIe siècle et les « green- fields », c’est-à-dire les investissements directs des entreprises internationales. Là encore, les Yvelines sont en train de marquer des points, notamment grâce à des atouts comme son cadre de vie exceptionnel, ses grandes écoles et universités de premier plan, ses offres culturelles et de loisirs (lire pages 25-26). Les start-up s’épanouissent aussi dans les Yvelines. À telle enseigne que ces dernières années, des entrepreneurs yvelinois ont été primés au fameux « CES » de Las Vegas, le plus grand salon mondial dédié à l’innovation high-tech.

Le département le plus attractif du Grand Paris

La qualité des infrastructures catalyse l’attractivité d’un territoire. Grâce à d’importants investissements réalisés par le Conseil départemental pour améliorer son réseau routier, les Yvelines sont reliées à l’Europe. Un exemple ? On peut désormais aller de la plaine de Versailles jusqu’à Paris, Bruxelles et au-delà, sans un seul feu rouge ! Autre axe stratégique : la Vallée de la Seine. Cette route fluviale ouvre Paris et les Yvelines sur l’océan. Un argument qui a aussi pesé dans le choix du site des Mureaux pour la construction d’Ariane 6.

Une attractivité rayonnante

Dans une étude publiée au printemps 2017 par la Fnaim (Fédération nationale de l’immobilier), les Yvelines arrivent en tête des départements les plus attractifs du Grand Paris. En se basant sur 12 critères, le groupe a passé au crible 278 villes franciliennes : accessibilité aux équipements et services (sport, culture, loisirs), l’environnement, le logement ou encore la fiscalité foncière. « Les Yvelines remportent la palme du département le plus attractif avec une note globale de 6,66/10, devant les Hauts-de-Seine (6,62/10), l’Essonne (6,16/10), Paris (5,78/10) » pour ne citer que les leaders du classement. Autre étude intéressante, celle du cabinet d’audit et de conseil KPMG parue au printemps 2018. Pour la première fois, la région Paris-Île-de-France s’est hissée à la 3e place mondiale des investissements internationaux, derrière Londres et Singapour. « L’attractivité de Paris-Île-de-France enregistre son meilleur niveau historique », se félicite Christian Nibourel, Président de Paris-IdF Capitale Economique. Ce résultat est le fruit d’une mobilisation des acteurs économiques et institutionnels, notamment dans les Yvelines.

Parmi les meilleures universités du monde

Enfin, dans le prestigieux classement de Shanghai 2018, l’Université de Versailles Saint-Quentin-en- Yvelines (l’UVSQ) est classée 2e établissement au monde (et 1er en France) dans le domaine des sciences de l’atmosphère. Cette université figure également dans les meilleures mondiales dans le domaine de la santé publique, l’ingénierie, la médecine cli- nique ou encore la biologie et la chimie. Loin d’être dépassé, le département du Roi-Soleil, site des révolutionnaires machines hydrauliques et des miroirs de la galerie des Glaces, continue d’être à la pointe de la modernité. Tout en préservant fièrement son riche patrimoine historique.