Le Département des Yvelines, un employeur handi-accueillant

BenoitDesavoye

A l’occasion du Forum Emploi Handicap, organisé vendredi 19 novembre à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, le Conseil général des Yvelines présente sa politique de l’emploi en faveur des personnes handicapées.

Service public de référence en matière de handicap, le Conseil général des Yvelines s’est engagé à être un employeur handi-accueillant exemplaire. Le plan de recrutement de 50 personnes handicapées dont il s’est doté en 2003 présente un bilan positif avec 35 bénéficiaires de l’obligation d’emploi (BOE) recrutés dès les trois premières années. En 2007, il a été élargi sur l’ensemble des postes ouverts au recrutement, les partenariats ont été renforcés avec les organismes d’insertion professionnelle et la Direction des Ressources Humaines du Conseil général s’est dotée d’une mission handicap chargée d’animer une politique de l’emploi des personnes handicapées.

L’ensemble de ces efforts conduit la collectivité à déclarer un taux d’emploi direct de 3,13 % en 2010. Au sein du Département, qui compte plus de 4000 agents, le nombre de bénéficiaires de l’obligation d’emploi est ainsi passé de 61 en 2006 à 126 en 2010.

Pour apporter au Conseil Général des Yvelines les moyens de la politique qu’il souhaite développer, le passage d’une convention avec le FIPHFP (Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique) constitue l’étape clef de l’année 2010, pour une mise en œuvre au 1er janvier 2011. Le Conseil général des Yvelines s’engage ainsi sur la voie d’un taux d’emploi direct supérieur à 6 %.

Toutes les actions du Conseil général seront présentées vendredi 16 novembre, de 10h à 16h, au 4e Forum Emploi Handicap organisé par l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et ses partenaires sur son site de Guyancourt.

La population handicapée des Yvelines et l’emploi

Au 1er avril 2010, la MDPH (Maison départementale des Personnes Handicapées) des Yvelines comptabilisait 59 845 personnes ayant une reconnaissance administrative de leur handicap en cours, dont 53 727 adultes et 6118 enfants.

Les décisions administratives de la CDAPH des Yvelines portant sur l’emploi des personnes handicapées se répartissent de la façon suivante :

  • 81 % des personnes handicapées font l’objet d’une orientation vers un emploi en milieu ordinaire (54 % sont en emploi, 27 % en recherche d’emploi et ne sont pas forcément inscrits au Pôle Emploi en tant que demandeurs d’emploi) ;
  • 14 % des personnes handicapées font l’objet d’une orientation vers un emploi en milieu protégé (ESAT et entreprises adaptées).

Depuis 2007, la MDPH constate une augmentation des demandes de reconnaissance en qualité de travailleur handicapé ou de reclassement professionnel. En effet, les employeurs publics et privés orientent de plus en plus leur personnel en difficulté physique sur leur poste de travail vers la MDPH du fait de l’obligation d’emploi de 6 %.

Au 1er avril 2010, les personnes handicapées représentaient 5 % des 47 600 demandeurs d’emploi inscrits auprès du Pôle Emploi dans le département des Yvelines, soit une population de 2380 personnes. 57 % d’entre elles sont qualifiées, 33 % ne le sont pas et 10 % entrent dans la catégorie des cadres. 50 % sont inscrits au Pôle Emploi depuis plus d’un an.