Le VaccY Bus poursuit sa tournée dans les villages

YvesFOSSEY

Depuis le début du mois de mars, le VaccY Bus, un véhicule itinérant mis en place par le Département, sillonne les Yvelines pour couvrir les communes éloignées des centres de vaccination. Ce dispositif est de plus en plus plébiscité par les habitants des villages.

Le VaccY Bus a fait étape à Epône où il a été installé à la salle du Bout du Monde. CD78/Y.Fossey

Le système, qui est exclusivement réservé aux zones rurales, fonctionne avec les concours des mairies. Ce sont les services communaux qui se chargent de répertorier et de lister les candidats à la vaccination qui figurent parmi les publics prioritaires. Les personnes sont ensuite invitées à se présenter là où le VaccY Bus fait escale.

140 doses à chaque étape

Il a fait étape à Epône le mardi 20 avril afin d’administrer le vaccin aux habitants de la commune mais aussi de Mézières-sur-Seine, Guerville et quelques uns d’Aubergenville.

Evelyne Placet, la maire de Guerville, village de 2 200 âmes, salue l’initiative. Parmi les habitants de sa commune, certains ne sont pas parvenus à obtenir de rendez-vous dans les centres de vaccination les plus proches.

Ce système de véhicule itinérant est une bonne idée, cela permet aux gens d’avoir accès à la vaccination. Il faut multiplier les étapes dans les villages.

Au total 140 doses ont été administrés lors du passage du Vaccy Bus à Epône. Cécile Dumoulin, la conseillère départementale, du canton s’est rendue sur place.

Cécile Dumoulin, la conseillère départementale du canton, a échangé avec les professionnels de santé et les patients. CD78/Y.Fossey

L’élue a échangé avec les professionnels de santé mais aussi les organisateurs de l’opération, en particulier Danièle Mottin, l’adjointe d’Epône chargée des affaires sociales. La conseillère départementale est également allée à la rencontre des patients, notamment une septuagénaire qui lui a fait part de sa satisfaction. Ses tentatives d’obtenir un rendez-vous étaient jusque là restées vaines.

Je suis soulagée, je voulais me faire vacciner depuis plusieurs semaines. Grâce à ce service, c’est chose faite.

Le VaccY Bus est utilisé pour l’acheminement des doses entre le site d’approvisionnement à l’hôpital Mignot du Chesnay et la commune d’accueil. Puis les vaccins sont administrés dans une salle tout spécialement aménagée avec des boxes individuels.

D’autres étapes déjà planifiées

Avant Epône, le véhicule itinérant, dédié à la vaccination, a fait escale à Saint-Nom-la-Bretèche, Maule, Beynes, Bonnières-sur-Seine, Freneuse, Bréval, Magnanville, Montfort l’Amaury ou encore Vernouillet.

De nouvelles étapes sont déjà prévues dans les prochaines semaines.

  • Bonnières-sur-Seine: vendredi 23 avril (2éme injection)
  • Guernes: Lundi 26 avril
  • Magnanville: mercredi 28 avril (2éme injection)
  • Vernouillet: mercredi 5 mai (2éme injection)
  • Epône: mardi 1er juin (2éme injection)