Mézières-sur-Seine développe ses services de proximité

Larédaction

Avec le soutien financier du Département, la commune de Mézières-sur-Seine va construire un nouveau relais d’assistantes maternelles, un centre d’accueil de loisirs et réaménager un espace sportif.

Dans le cadre du dispositif triennal « Départemental Equipement 2017-2019 » (lire ci-dessous), la commune de Mézières-sur-Seine (3 692 habitants) située dans le canton de Limay, va bénéficier d’une subvention départementale de près de 494 000€ pour mener à bien plusieurs chantiers pour 1,6M€, destinés à améliorer le cadre de vie et le quotidien des Mézièrois.

nursery-2114163_960_720

La construction d’un relais d’assistantes maternelles et d’un accueil de loisirs

L’actuel centre de loisirs est abrité dans une ancienne maison d’habitation agrandie et transformée au fil du temps et qui ne répond plus aux exigences de sécurité et d’accessibilité. Le projet prévoit la construction d’un nouveau bâtiment en fond de parcelle et la démolition de l’ancien dès sa mise en service. L’équipement accueillera les centres de loisirs sans hébergement primaire et maternel ainsi qu’un relais d’assistantes maternelles (RAM). Chacune de ces entités disposera de locaux dédiés et une salle d’activités modulable sera mutualisée. Cette opération permettra d’augmenter la capacité d’accueil de 80 à 120 enfants.

L’aménagement d’un espace sportif et ludique

Le centre-ville est insuffisamment doté en structures sportives alors qu’il concentre un grand nombre d’équipements : écoles, centre de loisirs, local jeunes, maison des associations…
La commune de Mézières-sur-Seine souhaite créer un espace ludique sur une superficie de 2 500 m2 permettant des usages sportifs, récréatifs et culturels. A ce titre, il sera doté de mobilier sportif pour la pratique de l’athlétisme, du football et du basket. Un cheminement piéton sera aménagé au sein d’un espace verdoyant.

Le « Départemental Equipement 2017-2019 »

C’est le dispositif de soutien à l’équipement local proposé par le Conseil départemental aux collectivités dont la population est comprise entre 2 000 et 25 000 habitants. En accompagnant financièrement ces communes, le dispositif concourt à développer l’offre d’équipements et de services, et à valoriser le cadre de vie au travers d’actions sur les espaces publics et la réalisation de travaux d’intérêt public.