Fusion Yvelines – Hauts-de-Seine : « L’identité rurale des Yvelines sera préservée »

LudovicVincent

Alors qu’ils s’apprêtent à présenter le projet de fusion aux assemblées départementales, Pierre Bédier et Patrick Devedjian réaffirment leur engagement en faveur de la ruralité, « un gage de l’attractivité des Yvelines qu’il faut développer ».

Visite exploitation Tilly

Pierre Bédier, Christophe Hillairet et Patrick Devedjian. Photo : CD78/N.Duprey

Le Pays Houdanais a reçu la visite des Présidents des Conseils départementaux des Yvelines et des Hauts-de-Seine mercredi 14 juin 2017. Pierre Bédier et Patrick Devedjian ont d’abord visité la ferme céréalière de Thomas Robin, à Tilly, avant de se rendre à la boulangerie-épicerie de Richebourg. Ces deux illustrations de l’activité économique en milieu rural ont reçu le soutien du Département pour se développer.

Sacralisée » dans le projet de fusion

Au deux semaines du vote du projet de fusion Yvelines – Hauts-de-Seine par les assemblées départementales (elles se réunissent le 30 juin), Pierre Bédier et Patrick Devedjian ont tenu à rappeler que ce soutien au milieu rural est indéfectible. « L’identité rurale des Yvelines sera sacralisée, » a insisté le Président du Département des Yvelines.

La délégation était aussi composée des conseillers départementaux Didier Jouy, Pauline Winocourt-Lefevre (Vice-président chargée de la ruralité), Georges Benizé, Claire Chagnaud-Forain, du maire de Richebourg Bernadette Courty, du Président de la CC du Pays Houdanais et maire de Tacoignières, Jean-Jacques Mansat, et de son Vice-président et maire de Prunay-le-Temple, Jean Myotte.

Des représentant des agriculteurs, emmenés par Christophe Hillairet (Chambre d’agriculture d’Ile-de-France), Cédric Beaurain (FDSEA) et Amandine Beguin (Jeunes Agriculteurs), et de la Chambre des Métiers (Ronan Keraudren) ont aussi fait le déplacement.

Céréales et petit commerce

Bénéficiaire d’une aide du Département pour financer une cuve de stockage, Thomas Robin a présenté son exploitation familiale aux Présidents. Sur plus de 110 hectares à Tilly, le céréalier, qui a pris la succession de son père en 2009, cultive principalement du blé, de l’orge et du colza. « Nous allons créer une pension de chevaux pour diversifier notre activité agricole. C’est indispensable pour faire face au déficit de clients, » a expliqué Thomas Robin.

A Richebourg, « La Baguette magique » a été créée il y a deux ans. Là encore, l’aide du Département s’est révélée précieuse pour lancer ce commerce multiservices qui fournit le pain aux cinq établissements médico-sociaux et à la cantine scolaire de la commune. Et les habitants n’ont plus à se rendre à Houdan pour acheter du pain. La présence de ce commerce a même permis de recréer un mini-marché le samedi matin.