Calypso, la nouvelle Maison des femmes, s’installe à Plaisir

SandrineGAYET

La Maison des Femmes, soutenue par le Département des Yvelines et portée par le centre hospitalier de Versailles, ouvre à Plaisir. Elle va accueillir toutes les femmes du territoire, victimes de violences et fera de la prévention grâce au CPEF (centre de planification et d’éducation familiale) qui y sera intégré.

Victimes ou témoins de violences sexuelles ou sexistes, vous pouvez libérer la parole sur la plateforme dédiée

Vote unanime des élus en faveur de ce projet

Depuis plusieurs années, le Département des Yvelines engage des actions pour lutter contre les violences conjugales et intrafamiliales.

A l’assemblée départementale du 19 novembre 2021, les élus ont voté à l’unanimité la création de la Maison des femmes, et une subvention d’investissement de 1,65 million d’euros (correspondant à 83.33% du coût TTC d’investissement).

Projet primé par la Fondation des Femmes

Des jeunes du réseau de l’école de la deuxième chance des Yvelines ont collaboré à la campagne de lutte contre les violences faites aux femmes, avec des associations et des institutions du département pour construire des affiches ; Photo Nicolas Duprey/CD78

Des jeunes du réseau de l’école de la deuxième chance des Yvelines ont collaboré à la campagne de lutte contre les violences faites aux femmes, avec des associations et des institutions du département pour construire des affiches ; Photo Nicolas Duprey/CD78

Afin de répondre au mieux aux situations de violence faites aux femmes  (physiques, sexuelles, psychologiques et verbales), qui ont des conséquences graves sur leur santé physique et psychique, la toute première Maison des femmes a été créée en Seine-Saint-Denis.
Le projet Calypso de Maison des femmes des Yvelines a été primé par la Fondation des Femmes. Dès 2022, il y aura de nombreuses Maisons des femmes un peu partout en France.

Projet porté par le GHT Sud Yvelines

Le rôle du système hospitalier est important dans la prise en charge des femmes victimes de violence. C’est pourquoi le projet Calypso (Centre d’accueil des Yvelines pour le soin des femmes) est porté par le Groupement Hospitalier de Territoire du Sud Yvelines et plus précisément par le Centre Hospitalier de Versailles.

Les missions de la maison des femme

La Maison des femmes va s’adresser à l’ensemble des femmes du territoire, victimes de violences conjugales. Mais elle aura aussi un rôle majeur dans la prévention et l’éducation. A ce titre, le Centre de planification et d’éducation familiale (CPEF) des Clayes-sous-Bois sera intégré dans cette Maison des Femmes. Pour les victimes, ce sera donc un lieu unique où elles auront accès à plusieurs services et aides :

– accueil et prise en charge de femmes victimes de violences conjugales et intrafamiliales
– prise en charge des femmes victimes de mutilation sexuelles
– activités de planification familiale
– actions de prévention et d’éducation affective, relationnelle et sexuelle

Ouverture fin novembre 2021

L’inauguration de cette Maison des Femmes aura lieu en mars 2022. Pour l’heure, elle ouvrira à la fin du mois dans des locaux de l’hôpital de Plaisir.

Elle ouvrira de façon limitée dans un premier temps

explique Sophie de Lambilly, cheffe de projet Calypso.

En effet, une montée en charge progressive se fera sur quelques mois, afin de permettre le recrutement des équipes, la formation et l’organisation de cette nouvelle structure très attendue par les associations dédiées à l’accompagnement des victimes.

Victimes ou témoins, qui contacter dans les Yvelines ?

  •  L’Etincelle/CHRS Equinoxe offre un accueil de jour réservé aux femmes victimes de violences avec ou sans enfants. La structure est joignable au 06 10 40 74 07 du lundi au vendredi de 9H30 à 16h30 :
    Accueil physique : 9h30 – 13 h
    Accueil téléphonique : 9h30 – 16h30
  • L’association AJC basée à Maurepas aide et accompagne les femmes et les hommes victimes de violences psychologiques/morales.   contact@ajc-violence.org 
  •  Women Safelundi au vendredi de 9h30 à 17h30 au 01 39 10 85 35 ou par mail : accueil@women-safe.org .
  • Le CIDFF 78

Le dispositif TGD (téléphone grand danger), assuré en lien avec le parquet, fonctionne : Tél : 01 30 74 21 01.
Site internet du CIDFF des Yvelines

– Association IRIS (association d’entraide) : référente du dispositif bons taxis destiné à acheminer toute personne victime de violence dans la sphère familiale vers un lieu d’hébergement d’urgence, ou à des fins d’expertise médicale (UMJ), ou à une convocation dans le cadre d’une expertise où la victime doit faire valoir ses droits, ou tout autre cas d’urgence en lien avec des violences.

La personne ayant droit doit être sans dispositions pécuniaires immédiates, ou dans l’incapacité de conduire, ou sans solution de transport personnel ou par un tiers de confiance ou de transports en commun.
Contact : irisbeynes@gmail.com Tél : 06 25 13 54 04

– Association DIRE :
Permanences juridiques et psychologiques du lundi au vendredi de 9H30 à 13H et de 14h à
17H30 au 01 30 44 19 87.

– Association France victimes 78
Les permanences juridiques et psychologiques  au 01 30 21 51 89 / contact@francevictmes78.fr

– Le Bureau d’aide aux victimes est joignable :
Du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 13h30 à 16h30. Contacts : 01.39.07.36.99
bav.versailles@gmail.com

– L’association ALTERNATIVE
Tous les services de l’association ALTERNATIVE  à Poissy.
(Médiation Familiale, Lieu Écoute Violence, Conseil conjugal et familial et Visites médiatisées)

– Le 115 : en cas d’urgence des solutions de mise à l’abri seront apportées au cas par cas. Numéro partenaires : 01 39 72 97 59.