À la recherche des arbres remarquables des Yvelines

Nicolas Théodet

Les arbres remarquables sont nombreux dans les forêts départementales. Parfois facilement visibles, parfois cachés du regard de tous, ils sont un véritable patrimoine naturel pour le territoire. Mais que sont-ils réellement ? Le bois de Villevert, qui borde les communes de Bullion et de Bonnelles, est un véritable lieu de voyage. A quelques encablures de […]

Cet article fait partie du dossier: Forêts des Yvelines, un bijou exceptionnel et fragile

Les arbres remarquables sont nombreux dans les forêts départementales. Parfois facilement visibles, parfois cachés du regard de tous, ils sont un véritable patrimoine naturel pour le territoire. Mais que sont-ils réellement ?

Le bois de Villevert, qui borde les communes de Bullion et de Bonnelles, est un véritable lieu de voyage. A quelques encablures de la route, cachés au cœur du massif forestier, six châtaigniers dominent les lieux. Leur taille, leur aspect et leur caractère sont tout de suite visibles.

Ils étaient présents avant tous les autres arbres de la forêt

raconte Jean-Michel Portier, technicien forestier au Département des Yvelines. `

Les châtaigniers du bois de Villervert sont plus vieux que la forêt elle-même. ©CD78/ N.Théodet

Ils tirent probablement leur origine de l’union entre la famille des Seigneurs de Bullion et la famille du Duc d’Uzès originaire des Cévennes. Cette dernière a fait greffer des châtaigniers pour créer un verger afin de produire de la châtaigne de qualité qui assurait un revenu complémentaire au domaine .

Leur histoire, leur taille et leur âge d’environ 300 ans, en font des arbres remarquables. Cette appellation n’est pas anodine. Elle offre un statut précis. Il sauvegarde leur environnement lors de travaux. Chaque projet établi à proximité doit rigoureusement respecter l’écosystème environnant.

Ce sont des arbres fragiles malgré leur âge. Ils sont habitués à un écosystème, à un certain niveau de lumière et d’ombrage. Le modifier, c’est mettre cet arbre en danger

analyse Jean-Michel Portier.

Rareté, taille et histoire, les critères des arbres remarquables

Pour dire d’un arbre qu’il s’agit d’un arbre remarquable, il existe trois critères. « Il peut s’agir d’un arbre de dimension plus importante que la normale avec une tête bien développée et équilibrée », détaille Jean-Michel. « Des arbres sont aussi classés pour leur essence particulièrement rare. Et puis bien sûr, il y a ceux qui racontent une histoire. Qui ont un intérêt patrimonial », ajoute le technicien forestier.

Bien évidemment, pour être remarquable, un arbre se compare à son environnement. « Au Domaine de Madame Elisabeth n’importe quel arbre, comme un grand hêtre, serait considéré comme remarquable s’il se trouvait dans une forêt départementale où les hêtres sont rares. Mais dans le cadre d’un parc tri-centenaire, pas nécessairement », explique le passionné.

Le triangle brun et le point en son centre. C’est la marque d’un arbre remarquable. ©CD78/ N.Théodet

Un arbre remarquable marque donc de son empreinte une zone naturelle précise. Il en existe plusieurs dizaines dans les forêts départementales des Yvelines. Facilement identifiables par leur aspect, ils sont reconnaissables aussi grâce à un marquage précis réalisé par Jean-Michel. Un simple triangle brun, qui marque l’importance de l’arbre dans la biodiversité du site, avec un point en son centre.

Un véritable répertoire de la biodiversité

Avant tout, ils sont des abris incroyables pour la faune et la flore. Un véritable répertoire de la biodiversité faisant vivre l’ensemble du massif forestier. Leur protection assure donc la pérennité et l’équilibre de la forêt. « Les arbres remarquables, par leur dimension, sont riches en biodiversité », explique Jean-Michel. Dans les Bois de Villevert :

C’est d’autant plus marquant qu’ici nous avons un ensemble d’arbres remarquables. Là, leur proximité crée un réseau qui offre une plus-value écologique indéniable

précise le technicien.

Ici un chêne classé pou sa taille, son âge et son histoire. ©CD78/ N.Théodet

L’impact des arbres remarquables sur l’aménagement des forêts reste marginal. Mais il est important, pour leur protection, de les classer. « La présence d’un seul arbre remarquable peut avoir un impact sur l’environnement. Il ne faut pas simplement prendre en considération l’arbre, mais aussi tout ce qui se passe autour », explique Jean-Michel Portier. Ces arbres sont recensés dans un logiciel GPS spécifique qui les géolocalise. Tous ne sont pas accessibles au public. Cependant certains sont facilement reconnaissables dans les massifs forestiers départementaux. Serez-vous capable de les reconnaître ?