Une PME yvelinoise s’exporte à Singapour

Cyril Morteveille

La société Induct, basée à Croissy-sur-Seine, a récemment livré sa première voiture électrique et sans chauffeur à l’une des universités de Singapour.

Navia

Déjà connu pour son prototype Cybergo, la société yvelinoise Induct revient sur le devant la scène avec le véhicule électrique robotisé, Navia, qu’elle vient de livrer à l’université de Technologie Nanyang de Singapour.

Au service de la mobilité urbaine, Navia fonctionne jusqu’à 20 km/h et se déplace sans chauffeur grâce à un système de capteurs qui évalue, calcule et analyse en permanence le positionnement du véhicule. Il est capable de transporter jusqu’à huit passagers, sur un trajet prédéfini (entre le bâtiment de Clean Tech one et le campus universitaire NTU), sans variation impromptue.

« NTU se présente comme une opportunité unique pour Induct, tant comme plateforme d’essai que dans la perspective d’expertise en économie d’énergie » précise Pierre Lefèvre, PDG d’Induct, qui voit en Singapour un « lieu idéal pour se développer technologiquement et économiquement »…

La société Induct fut le lauréat 2009 de l’appel à projet « véhicule du futur », lancé par le Conseil général des Yvelines. Ce dernier soutient et subventionne l’effort d’innovation et de R&D des entreprises à hauteur de 5 M€ par an.