« Réseaux » : les Archives sortent leur jeu de plateau !

ChloëBringuier

Le 25 septembre 2019, les Archives départementales ont ouvert leurs portes pour la présentation du jeu de plateau participatif « Réseaux » : un évènement qui a réuni professeurs, médiateurs et autres passionnés d’Histoire. 

Le public était venu en nombre pour assister à la présentation du jeu de plateau par quelques uns des créateurs et designers de « Réseaux ». Professeurs, médiateurs ou passionnés d’Histoire : ils étaient tous intéressés par le jeu, ses règles, la possibilité d’y jouer mais surtout par le projet en général. Faire perdurer la mémoire à travers un jeu ludique : c’était l’idée de « Faites vos jeux » au départ. Nous avions d’ailleurs suivi la soirée soirée durant laquelle les créateurs avaient jouer pour la première fois sur leur jeu terminé.

Les joueurs dans « Réseaux » sont résistants durant la Seconde Guerre mondiale et mènent par conséquent des actions de résistance. Par équipe, les participants peuvent alors comprendre la manière dont les résistants ont libéré la France.

C’est un jeu collaboratif, l’esprit d’équipe y est fort ! Essayez d’y jouer seul et vous échouerez

insiste Aurélien, l’un des créateurs du jeu.

« Réseaux » : les Archives sortent leur jeu de plateau ! © CD78/MC.RIGATO

Intéressée par le projet, une médiatrice du musée de l’Histoire vivante de Montreuil dans avait fait le déplacement pour assister à la présentation. À l’instar de deux employées de la bibliothèque de Versailles qui avaient prêté un des documents de leur fond pour l’exposition « Réseaux » que l’on peut admirer dans les locaux des Archives départementales.

Un jeu pour se souvenir

Deux femmes, autrices de « La vie à Montigny » étaient également présentes. Elles ont travaillé sur la vie à Montigny-le-Bretonneux lors de la Seconde Guerre mondiale. Les deux femmes sont issues de la dernière génération ayant connu des résistants. Le père de l’une d’elles s’occupait d’ailleurs des déportés de Trappes. Les deux femmes, absolument convaincues de la nécessité du devoir de mémoire, avaient cependant une gêne quant à l’appellation « jeu ». En effet, jouer à « être résistant » semble étrange pour ces femmes dont l’enfance et la jeunesse ont côtoyé l’Histoire. Le jeu n’ayant pas vocation à être commercialisé : elles mettent tout de même en avant la nécessité de raconter la Seconde Guerre mondiale à des enfants de 2019 qui n’ont plus de témoignages directs dans leurs familles ou bien à l’école. 

Après la présentation complète du jeu, nous avons rencontré Daniel Perrier, adjoint au directeur des études chargé de la formation d’application à l’Institut national du Patrimoine à Paris. Il était très motivé à l’idée de découvrir ce jeu qu’il pourrait proposer à ses élèves, futurs conservateurs. Daniel Perrier nous expliquait l’importance de vivre dans son époque et d’utiliser les outils contemporains afin de faire perdurer le souvenir, l’Histoire et le patrimoine : un jeu de plateau est donc une excellente idée. 

Comment conserver et transmettre notre Histoire en 2019 ? Voilà une bonne question que se posent tous les acteurs du milieu de l’enseignement : « Réseaux » fait partie des solutions qui pourraient être apportées. Le jeu pourra être prêté à des ludothèques tout comme à des collèges afin d’en tirer un enseignement réel. Sachez que si vous souhaitez y jouer, le jeu complet est à télécharger et imprimer sur le site des Archives !

Lancement du jeu "Réseaux" aux Archives départementales