Paris-Nice 2018 : la Course au Soleil dans les Yvelines

À vos marques, prêts, pédalez ! Ça y est la 76ème édition du Paris-Nice a bien démarré dans les Yvelines. De Chatou à Orsonville, si les premières étapes de la Course au Soleil se sont faites sous la pluie, les yvelinoises et yvelinois ont su réserver un accueil chaleureux aux coureurs.

Paris-Nice chatou

Départ de la première étape du Paris-Nice à Chatou © CD78 / N.Duprey

Le week-end du 3 au 4 mars était placé sous le signe du cyclisme ! Amateurs et curieux se sont retrouvés à Chatou, commune des Yvelines qui accueillait le départ de la première étape du Paris-Nice 2018.

Tous Cyclistes !

En préambule de la course officielle, le comité départemental FFCT des Yvelines organisait « Tous Cyclistes », une randonnée cyclo-route gratuite sur 4 parcours : famille, 56km, 77km et 90km. Au total, plus de 500 participants étaient sur la ligne de départ donné par Thomas Voeckler et Sandy Casar. En parallèle, des activités et animations pour toute la famille étaient proposées sur le village: manège, stand de maquillage et de ballons, musée du vélo… tout le monde a pu en profiter !

La première étape de la Course au Soleil se fait… sous la pluie

Dimanche 4 mars, top départ de la Course au Soleil, soleil qui fut aux abonnés absents toute la journée. La pluie n’aura pourtant pas découragé la centaine d’aficionados venus encourager les 154 coureurs sur l’Ile des Impressionnistes de Chatou. Une bonne occasion pour les yvelinois et non yvelinois ayant fait le déplacement de découvrir les équipements de pointe des cyclistes.
Le départ a été donné par Pierre Bédier, président du Conseil départemental des Yvelines, en compagnie d’Alexandre Joly vice-président départemental délégué aux sports et de Eric Dumoulin, maire de Chatou et ce, toujours en présence de Thomas Voeckler.
Pour Pierre Bédier c’était aussi l’occasion de rappeler à quel point les Yvelines sont une terre de cyclisme. 

« Nous voulons être le département du vélo, de toutes les pratiques du vélo (…) amateurs ou professionnelles », a t-il déclaré.

Un voeu qui semble se réaliser au vu du programme qui s’annonce dans les Yvelines: le Paris-Nice en mars, les Championnats de France de Cyclisme sur route fin juin, le Tour de France à Houilles fin juillet et, en 2024, l’organisation de pas moins de 4 épreuves cyclistes.

De Chatou à Meudon, en passant par Beynes, les Mesnuls, le Pecq et Bois-d’Arcy, sans oublier la Côte des 17 tournants, la première étape du Paris-Nice, à 90% yvelinoise, a donné du fil à retordre à 3 coureurs en tête de peloton:

  • Pierre-Luc Périchon qui s’est illustré comme grimpeur,
  • Alexis Vuillermoz qui a correctement anticipé le sprint,
  • et Arnaud Démare qui s’est imposé au finish.
Paris-Nice 17 tournants

Les coureurs ont affronté la côte des 17 tournants sous la pluie © CD78 / N.Duprey

Cap vers le sud avec une deuxième étape au départ d’Orsonville

La deuxième et dernière étape yvelinoise avait lieu à Orsonville dans le sud du département, le lundi 5 mars. En amont de la course, les collégiens de l’établissement Georges Brassens de Saint-Arnoult ont pu profiter d’une rencontre exceptionnelle avec Thomas Voeckler et Sandy Casar.
Après une présentation et la signature des coureurs sur le podium, le départ a été donné par Pierre Bédier et Anne Cabrit, maire d’Orsonville à midi, direction Vierzon, à 187,5km des Yvelines.
C’est Dylan Groenewegen qui s’est imposé lors de cette étape.

paris-Nice Orsonville

Départ de la 2ème étape à Orsonville © CD78 / N.Duprey

La dernière étape se jouera le dimanche 11 mars avant la ligne d’arrivée prévue à Nice. Souhaitons à Arnaud Démare et Julian Alaphilippe, favoris de cette édition, une Course au Soleil sous les meilleures auspices !