Orijns : des vêtements et accessoires made in France !

La rédaction

Blandine Berjot a fondé Orijns en avril 2013. Implantée à Triel-sur-Seine, cette société est spécialisée dans la vente de vêtements et accessoires exclusivement fabriqués en France.

Cet article fait partie du dossier: Les Yvelines préparent Noël

Blandine Berjot a fondé Orijns en avril 2013. Implantée à Triel-sur-Seine, cette société est spécialisée dans la vente de vêtements et accessoires exclusivement fabriqués en France.

© Orijns Instagram

75 % de mes ventes passent par Internet, explique la fondatrice, et 25 % par un réseau de distributeurs physiques qui tend à se développer.

Pour lancer sa structure, et sa marque Orijns, Blandine Berjot a pu compter sur l’aide d’Initiative Seine Yvelines et Yvelines Actives.

Le financement, nerf de la guerre

Ces deux plateformes ont été complémentaires en termes financiers, confie-t-elle. Elles m’ont donné accès à un stock, au recrutement d’un CDD de six mois pour la communication et le marketing et enfin à l’acquisition d’un véhicule, spécialement aménagé pour la commercialisation de mes vêtements

© Orijns Instagram

Pour cette jeune quarantenaire, l’achat de cette camionnette s’est avéré capital. Il lui a permis de participer à divers événements et salons. « Grâce à lui, j’ai même eu le droit à un reportage sur TF1 ! », se souvient-elle.

Seule mais pas isolée !

À l’heure actuelle, Blandine Berjot travaille en solo, même si elle recourt à divers prestataires dans le cadre de son activité. Car selon elle, un recrutement, même minime, pourrait mettre en péril la pérennité de sa structure. Heureusement, il existe des solutions : « Grâce aux deux plateformes d’aide à la création, j’ai pu bénéficier d’un regard critique sur mon projet. Cela m’a vraiment aidé car un chef d’entreprise n’a pas toujours le recul nécessaire ».