Neuf collèges testent l’Espace numérique de travail

CyrilMorteveille

Gestionnaire des 116 collèges publics des Yvelines, le Conseil général vient d’équiper, en collaboration avec l’académie de Versailles, neuf établissements du département d’un Espace numérique de travail (ENT).

entLa phase pilote vient de débuter. Pendant dix mois, neuf collèges des Yvelines* vont profiter d’une plateforme commune, appelée Espace numérique de travail (ENT).

Un ENT est une forme d’Extranet,  un portail collaboratif offrant un ensemble de services numériques. Il permet d’accéder, en une seule connexion, à toutes les informations, ressources et outils de l’établissement scolaire.
C’est un outil d’information et de communication partagé entre tous les membres de la communauté éducative : enseignants, élèves, parents, autres personnels et partenaires extérieurs.

Les avantages d’un ENT sont multiples :

  • Pour les parents : consulter à tout moment le cahier de texte et l’emploi du temps de leurs enfants, s’informer des activités du collège, correspondre avec les professeurs
  • Pour les élèves : alléger le poids du cartable, consulter le cahier de texte, accéder aux cours et à des ressources pédagogiques extérieures, renforcer la collaboration et le travail en groupe.
  • Pour le collège : suivre les activités de chaque élève, gérer le cahier de texte, améliorer la correspondance avec les parents, diffuser des informations plus larges.

Le Conseil général explique vouloir « doter les élèves yvelinois des meilleurs outils numériques pour favoriser leur apprentissage, faciliter leur intégration à la vie de demain mais aussi ouvrir la voie à un cartable numérique, donc moins lourd à porter, qui vienne soulager leur dos. »

« L’objectif est de faire tomber les barrières entre l’école et la maison et favoriser l’égalité des chances. »

A la fin de ce pilote, qui rassemble plus de 4000 élèves et 300 enseignants, ce sont tous les collèges du département qui seront équipés d’un ENT.

*Les neuf collèges pilotes : Camille du Gast à Achères, Marcel Pagnol à Bonnières-sur-Seine, André Chenier, Paul Cézanne et Georges Clémenceau à Mantes-la-Jolie, Alexandre Dumas à Maurepas, Jules Verne aux Mureaux, Le Racinay à Rambouillet, Louis Paulhan à Sartrouville.

La politique départementale