Une maison intergénérationnelle à Jouy-en-Josas

CyrilMorteveille

Inauguré le 21 janvier à proximité de l’Hôtel de ville de Jouy-en-Josas, l’établissement de 48 logements permet de rassembler sous un même toit des Yvelinois d’âges et de milieux sociaux différents afin de donner corps au principe du vivre-ensemble.

maison-intergenerationnelle-jouy-en-josas-2

Marie-Hélène Aubert et Olivier Lebrun, Vice-présidents du Conseil départemental respectivement délégués à l’autonomie et à la famille.

Rassembler sous un même toit des personnes différentes en terme d’âge, d’origine, de parcours et de fragilité. C’est le concept de la Maison InterGénérationnelle de Jouy-en-Josas, inaugurée samedi 21 janvier.

Conçu par l’association Habitat et Humanisme, l’établissement a ouvert ses portes à l’automne 2016.

Il est constitué d’une pension de famille de 26 logements destinés à des personnes isolées et fragiles et de 22 logements familiaux, temporaires ou pérennes, destinés aux étudiants, jeunes travailleurs, familles en difficulté et personnes âgées ou en situation de handicap.

« Ce projet innovant offre la possibilité aux catégories les plus fragiles d’accéder au logement pour permettre aux uns de pouvoir s’installer durablement et aux autres de trouver les conditions d’un nouveau départ dans la vie », apprécie Marie-Hélène Aubert, maire-adjointe à Jouy-en-Josas et Vice-présidente du Conseil départemental déléguée à l’autonomie.

A l’intérieur, les résidents et locataires bénéficient d’espaces de vie collectifs (salons, cuisines ou jardins) pour ériger le vivre-ensemble en priorité.

Le Conseil départemental a subventionné la création de la Maison InterGénérationnelle à hauteur de 290 000 euros dans le cadre de la démarche Yvelines Résidences.