L’héritage de Louis XIV dans les Yvelines

ChloëBringuier

Lorsque l’on pense à Louis XIV, le Château de Versailles est la première image qui nous vient en tête. Avec 72 ans de règne, Louis XIV est le roi de France le plus connu au monde, mais Versailles n’était pas au centre du sien. 

L'héritage de Louis XIV dans les Yvelines © CD78/N.DUPREY

L’héritage de Louis XIV dans les Yvelines © CD78/N.DUPREY

 

Ce n’est qu’à partir de 1682 qu’il s’installe au Château de Versailles  dont il a dirigé la construction et depuis lequel il dirige le Royaume de France. Plus qu’un conquérant comme l’était Napoléon, Louis XIV était un bâtisseur et cherchait à assurer la sécurité de la France. En 1682, après avoir investi énormément d’argent dans le Louvre, il installe finalement sa résidence royale à Versailles. Le château a été agrandi petit à petit tout au long de son règne. Cependant, Louis XIV a habité plusieurs châteaux, dont certains font encore aujourd’hui, la renommée des Yvelines.

Le Château de Marly par Pierre-Denis Martin en 1724 © Wikimédia

Le Château de Marly par Pierre-Denis Martin en 1724 © Wikimédia

Le château de Marly : cercle très privé

Louis XIV fait également construire le château de Marly afin d’inviter ses intimes. Le Roi fait de Marly son château de plaisance et seuls quelques privilégiés peuvent y accéder. Le Château est érigé en moins de dix ans et est prêt à accueillir le roi lors de sa première visite en juillet 1684. Louis XIV déclarera à ce propos :

« J’ai fait Versailles pour ma Cour, Trianon pour ma famille, Marly pour mes amis. »

En 1686 a lieu le premier « Marly », à savoir le premier séjour du Roi et de ses invités au château. Etre convié à Marly est une extrême faveur royale. Pour l’anecdote, plus le pavillon attribué à l’invité est proche du pavillon royal, plus celui-ci est censé avoir les faveurs du Roi. Marly est un lieu de fêtes et de plaisirs. Loin de la Cour de Versailles et de sa rigidité. Seul le jardin, où la nature toujours maîtrisée est reine, peut faire penser à Versailles. Les deux jardins sont évidemment l’œuvre de Le Nôtre.

A la mort du Roi Soleil, le château est délaissé par ses successeurs puis revendu de multiples fois jusqu’à sa destruction totale durant le Premier Empire.

 

Le château de Saint-Germain-en-Laye : Louis XIV, dernier résident

Vue de la façade sur le jardin de Le Nôtre © Wikimédia

Vue de la façade sur le jardin de Le Nôtre © Wikimédia

Le château de Saint-Germain-en-Laye, ancienne résidence des rois de France, a également accueilli le début de règne de Louis XIV, qui en fut d’ailleurs le dernier roi de France résident.

Dès 1661, il fait entreprendre de nombreux travaux d’aménagement et d’agrandissement. Mais avant même la fin de la rénovation, Louis XIV et sa Cour seront déjà partis s’installer à Versailles.

Le château aura plusieurs vies d’école de cavalerie à pénitencier militaire, l’état du château se dégrade jusqu’à sa partielle destruction. Il sera largement restauré sous Napoléon III par Eugène Millet, puisque le château est classé monument historique en avril 1863. Ces travaux refont du château de Saint-Germain-en-Laye, un château dans le style Renaissant. Ces lourds travaux ne s’achèveront qu’au début du 20ème siècle. Le château de Saint-Germain-en-Laye est important car de nombreux traités de paix et d’édits royaux y ont été signés. On compte plusieurs traités de Saint-Germain-en-Laye, notamment celui du 10 septembre 1919 à l’issue de la Première Guerre mondiale par les puissances alliés et la nouvelle République autrichienne.

Le Château Louis XIV : la royauté fait toujours rêver

Des siècles ont passé mais l’influence de Louis XIV sur la France et particulièrement sur les Yvelines n’est plus à prouver. Si bien qu’en 2008 à Louveciennes, est construit le Château Louis XIV. Le château répond aux canons précis de l’Antiquité, comme les châteaux du 17ème siècle, avec un intérieur présentant tout le confort du 21ème siècle. Le château Louis XIV est construit sur le modèle de celui de Vaux-le-Vicomte

Ce château entre Versailles et Marly est construit sur les terres qu’occupaient le Campement des Régiments du Roi chargés de participer aux grands travaux de Marly.

En 1848, une première maison avec dépendance y est construite. S’en suivront de nombreux propriétaires pendant plusieurs siècles. En 2008, Emad Kashoggi, homme d’affaires, tombe sous le charme du domaine malgré la bâtisse en piteux état. Son idée est ambitieuse :

« Donner vie à un nouvel immobilier où l’on se donne la chance de créer des projets durables, qui auront leur place dans l’avenir mais qui s’inscrivent aussi dans l’Histoire d’un pays, d’une région. »

Ce château contemporain regroupe tout ce que l’artisanat français sait faire de mieux.

Cependant, c’est aujourd’hui une résidence privée que l’on ne peut visiter puisque le propriétaire depuis 2015 est Mohammed ben Salmane Al Saoud, prince héritier d’Arabie Saoudite.

Le château est vendu par Christie’s au prix de 275 millions d’euros. Cette vente est la plus grosse transaction immobilière mondiale pour une demeure privée.

Louis XIV était donc parfaitement ancré dans les Yvelines. Il y a vécu une grande partie de sa vie et pas seulement au Château de Versailles qui était et reste aujourd’hui l’image de la monarchie. Célèbre Roi des arts et de la culture, le Roi Soleil laisse aujourd’hui dans les Yvelines, un patrimoine inestimable, envié par le reste du monde, souvent copié mais jamais égalé.

Entre Saint-Germain-en-Laye et Marly-le-Roi, nous suivons les traces du Roi Soleil qui ne cesse d’attirer les foules, passionnées d’Histoire ou simplement fascinées par le faste que Louis XIV a laissé en héritage.