L’Épiphanie dans les Yvelines, entre tradition et solidarité

À l’approche de l’Épiphanie ce dimanche 7 janvier 2018, découvrez le talent des artisans yvelinois qui, chaque année ravivent les traditions d’antan avec leurs galettes solidaires et leurs fèves uniques et inédites. 

Gourmandise, tradition et générosité : les artisans-boulangers des Yvelines nous réservent une Épiphanie pleine de saveur. Car après les traditionnels réveillons de Noël et du Nouvel An, c’est au tour des galettes et brioches des rois de venir régaler les estomacs de 90% de français qui en consomment chaque année.

Tous les ans, à cette même période, ce sont 30 millions de galettes qui sont vendues pour être dégustées en famille, entre amis, entre

Galette

Galette des Rois

collègues. Pour les fabriquer, 32 000 boulangers, répartis sur tout le territoire, seront à pied d’oeuvre. Dans les Yvelines, il sont 543 à les concocter qu’elles soient briochées, à la frangipane ou à la pomme.

Et pas de galette sans fève !
À l’origine, était placé dans la pâte un véritable haricot, symbole de fécondité. Ce n’est qu’au XVIIIème siècle que les premières fèves en porcelaine font leur apparition. Depuis des années, celles-ci font l’objet de l’attention des collectionneurs appelés fabophiles et pour l’Épiphanie, certains artisans des Yvelines s’appliquent à proposer à ces connaisseurs mais aussi aux amateurs, des séries uniques.
C’est le cas à Conflans-Sainte-Honorine où, jusqu’à fin janvier, Monsieur et Madame Osmont proposent une sélection de 8 fèves à collectionner. Reproduisant des cartes postales anciennes, ces fèves offrent une redécouverte de Conflans à la Belle Époque (1900).

« Nous voulons rendre hommage au patrimoine de notre ville en proposant à toutes les générations un joli voyage dans le temps », expliquent-ils.

Conçues par l’entreprise Panessiel, les fèves personnalisées de la Pâtisserie Chocolaterie Osmont sont en porcelaine, décorées en France dans un atelier qui apprend aux personnes loin de l’emploi à s’insérer dans le monde du travail.
Cet artisanat est également mis en valeur grâce aux fèves de Cernay-la-Ville. Dans la boulangerie de cette commune, Wilfried Chereau s’applique à fabriquer des produits artisanaux et de bon goût pour les habitants. Prompt à défendre le savoir-faire français, il a décidé d’inclure dans ses galettes des rois, une sélection de 6 fèves à collectionner. Cette année les gourmands trouveront dans leur galette des fèves à l’image d’oeuvres (aquarelles, peintures, dessins originaux) d’artistes locaux.

« Nous souhaitions mettre en avant les artistes locaux qui nous permettent de voir Cernay sous un autre angle et ainsi mettre en lumière l’association des peintres en Vallée de Chevreuse ainsi que le Petit Moulin des Vaux de Cernay devenu musée », explique Wilifried Chereau.

Autre tradition remise au goût du jour par les boulangers yvelinois : la Galette Solidaire.
L’entreprise Panessiel, en partenariat avec le Secours Populaire français, lance la 3ème édition de cette opération. Ravivant la tradition de la part du pauvre (pratique ancestrale consistant à mettre de côté une part de galette pour l’offrir à une personne dans le besoin), les artisans-boulangers s’engagent à reverser un don au Secours Populaire français pour chaque galette des rois vendue.
Jusqu’à la fin du mois de janvier, L’Atelier Olivier Roidor (Voisins-le-Bretonneux), Au Pain du Petit Bois (Maisons-Laffitte) et la Maison Dubois (Ecquevilly) participent à l’opération.

Bonne dégustation !

 

Galette solidaire

Fèves imaginées pour la 3ème édition de la Galette Solidaire