Le projet Eole sur les bons rails

CyrilMorteveille

Le conseil du Syndicat des transports en Ile-de-France vient d’approuver le projet de prolongement du RER E, baptisé Eole, dans l’ouest parisien. Une bonne nouvelle pour les Yvelinois.

Eole-RER-EEole prend enfin son envol. Le conseil du STIF (Syndicat des transports en Ile-de-France) a approuvé, début mars, le programme du projet de prolongement du RER E vers l’ouest parisien pour un coût de réalisation de 3,3 milliards d’euros, financés par l’Etat et la Région.

« C’est une très bonne nouvelle que nous attendions tous, se félicite Alain Schmitz, Président du Conseil général. Cela signifie le coup d’envoi d’un projet qui tient à cœur aux Yvelinois. »

Le prolongement d’Eole, qui s’inscrit au cœur du Grand Paris, permettra de renforcer le maillage du réseau de transports franciliens et de diminuer la fréquentation la ligne du RER A. »

Le RER E relie actuellement Haussmann Saint-Lazare à l’est de la région Ile-de-France. Le projet de prolongement, déclaré d’utilité publique il y a un an, consiste à réaménager les 47 km de lignes existantes entre la gare Saint-Lazare et Mantes-la-Jolie via La Défense.

Dix gares yvelinoises réaménagées

Outre la création de trois stations (Porte Maillot, CNIT-La Défense et Nanterre-la-Folie), dix gares yvelinoises subiront des travaux de restructuration : Houilles-Carrières-sur-Seine, Poissy, Villennes-sur-Seine, Vernouillet-Verneuil, Les Clairières de Verneuil, Les Mureaux, Aubergenville-Elisabethville, Epône-Mézières, Mantes station et Mantes-la-Jolie.

Le début des travaux est prévu pour 2015 pour une mise en service partielle en 2020 et totale en 2022. Eole facilitera à terme plus de 600 000 voyageurs en reliant, par exemple, Mantes à La Défense en 38 minutes (contre 52 aujourd’hui).

RER E Cartographie