Le logement au cœur de la politique départementale

LudovicVincent

100e CDOR

Alain Schmitz, Président du Conseil général et Nicole Delpeuch, maire de Gargenville

Alain Schmitz, Président du Conseil général des Yvelines a signé avec la commune de Gargenville le 100e Contrat de Développement de l’Offre Résidentielle. L’occasion de rappeler que la politique départementale en faveur du logement encourage une relance globale de la construction afin de favoriser l’accès de tous à un logement.

La politique départementale

Le Contrat de Développement de l’Offre Résidentielle (CDOR) est un dispositif exceptionnel du Conseil général des Yvelines sur la période 2006-2013 qui vise à augmenter le niveau de construction historiquement bas des années 2000-2004 en favorisant une réponse équilibrée aux besoins, avec une exigence de qualité urbaine et architecturale.

Les nouvelles constructions doivent permettre de lutter contre l’étalement urbain, qui grignote les espaces naturels et gêne l’agriculture, et de diversifier l’offre dans les territoires afin de maintenir un équilibre social. Les constructions près des gares ou les reconstructions de la ville sur la ville sont ainsi privilégiées.

« L’aide du Département doit être mobilisée pour des dépenses d’investissement. Elle permet aux communes de faciliter les conditions de production de logements », précise Alain Schmitz, Président du Conseil général des Yvelines.

Mis en place en 2006, le CDOR a apporté une aide financière de 225,6 M€ à 90 collectivités (communes et intercommunalités) qui se sont engagées à produire une offre de logements diversifiée en termes de typologies et de conditions d’accès. 40 000 nouveaux logements vont être construits sur l’ensemble du territoire des Yvelines d’ici 2013. Avec la mise en place du dispositif CDOR, le nombre moyen de nouveaux logements dans les Yvelines a augmenté de 50% par rapport à la période 2000-2004. L’objectif est atteint avec un rythme proche de 6000 logements construits par an.

La signature du 100e CDOR

En collaboration avec l’EPFY (Etablissement Public Foncier des Yvelines) et l’Epamsa (Etablissement public d’aménagement du Mantois Seine-Aval),  le 100e CDOR conclu avec la commune de Gargenville,située dans l’Opération d’Intérêt National (O.I.N.) Seine-Aval, a pour objectif de développer l’offre résidentielle afin de répondre aux besoins liés au desserrement des ménages, au logement des personnes âgées, et de favoriser le retour de jeunes ménages avec enfants.

Cet engagement contractuel permet à la commune de bénéficier d’une aide d’investissement forfaitaire prévisionnelle du Département de 1 475 000 €. Elle s’engage à construire un total de 391 logements en trois ans, sur la période 2011-2013. Cet objectif global représente un rythme de construction de quelque 130 logements par an.

  • 30 % des logements à caractère social (111 logements en locatif social, et 8 logements en accession sociale à la propriété) sont prévus pour accroître le parc existant et répondre aux besoins des ménages modestes et des jeunes ménages.
  • 57 % des logements de type collectif (225 logements) vont être construits pour structurer l’organisation urbaine et offrir une typologie de logements diversifiée.
  • 36 logements seront réalisés par l’initiative privée.

« C’est un moment important pour Gargenville car on ne parle désormais plus de la friche Porcher (ndlr : du nom de l’ancien site industriel) mais du projet de logements des Hauts-de-Rangiport, se félicite le maire de la commune, Nicole Delpeuch. J’adresse mes très sincères remerciements au Département pour ce beau cadeau de Noël, qui va nous permettre de restructurer la ville, jusqu’ici coupée en deux. »

Outre la construction de 391 logements, le programme prévoit la construction d’un groupe scolaire (écoles maternelle et élémentaire) pour répondre aux besoins des futurs habitants.

« Le logement est fondamental pour renforcer l’attractivité du territoire. L’attente est extrêmement forte de la part des habitants mais aussi des entreprises, explique réjouit Alain Schmitz, Président du Conseil général des Yvelines. La signature de ce 100e CDOR est le succès d’une politique innovante et inédite en France. Depuis le 1er contrat signé en juin 2006 avec la commune de Houdan, ce sont près de 40 000 logements qui sont programmés  dans le département. Des logements qui augmentent l’offre à caractère social et permettent davantage de mixité. »

 

Zoomez sur la carte, puis cliquez sur une icône afin d’avoir des explications plus détaillées sur le CDOR concerné :

[global-googlemaps width= »550″ height= »400″ post_type= »page » taxonomy= »post_tag » term= »3219″ display_taxo= »false » display_search= »false » ]