Le département renforce le lien entre cheval et handicap

LudovicVincent

Organisée lundi 12 septembre au Haras des Bréviaires, la journée de débat « cheval et handicaps » a réuni de nombreux acteurs du monde de l’équitation, du monde associatif et du monde médico-social.

Rendre le cheval accessible au plus grand nombre et sous toutes ses formes est l’un des objectifs du Département des Yvelines. En aménageant des boucles de randonnées équestres, en facilitant la pratique équestre au collège ou lors d’Yvelines Campus, en s’engageant dans un partenariat « Cheval Insertion » ou en soutenant les grands événements (CSI Mantes-la-Jolie, Rando Chevaux et Châteaux, Trans’Yvelines, Bartabas, week-end de l’éthologie), le Conseil général considère le cheval comme un vecteur de développement économique, touristique et social.

A travers la « Mission Cheval », il fédère aussi les acteurs du monde équestre pour faciliter les échanges dans un environnement souvent cloisonné. Lundi 12 septembre, ils étaient réunis au Haras des Bréviaires, au côté du conseiller général du canton de Versailles, Olivier de la Faire, afin de réfléchir à l’atout formidable que représente le cheval pour le développement de la personne et particulièrement pour les personnes handicapées.

Des représentants d’associations (Lino Ventura, La Licorne, Persival), de centres équestres, des éducateurs spécialisés, des psychologues, des médecins, des membres du CREIF, de la Fédération Handisport, de l’UCPA et des travailleurs sociaux ont ainsi participé aux tables rondes axées sur le relation « cheval et handicaps ».

Pour les Yvelines, premier département équestre de France en nombre de licenciés, les réflexions engagées au cours de cette journée sont précieuses pour poursuivre la démocratisation de la pratique équestre sur son territoire.