Compensation environnementale : les Yvelines précurseurs

BenoitDesavoye

L’inauguration du premier site de compensation environnementale des Yvelines, mercredi 9 novembre à Montesson, est une étape supplémentaire dans le domaine de la reconquête des espaces naturels, où le Département fait figure de précurseur.

30858888226-a58986c64d-kPremière collectivité de France à créer un opérateur de compensations environnementales, cité en exemple au Sénat sur le sujet, le Département des Yvelines se dote des outils pour partir à la reconquête des espaces naturels et de la biodiversité.

Mercredi 9 novembre 2016 à Montesson, Joséphine Kollmannsberger a ainsi inauguré le premier site de compensation environnementale du territoire, où des moutons sont désormais chargés de l’entretien du terrain réaménagé par l’association d’insertion ESPACES.

Il fait partie de l’offre mise à la disposition des maîtres d’ouvrage pour compenser, lorsqu’ils ne peuvent pas l’éviter ou le réduire, l’impact de leurs projets d’aménagement sur l’environnement. Un Groupement d’Intérêt Public a même été créé pour être l’opérateur autonome de compensation des atteintes à la biodiversité. Il est notamment chargé d’aider les porteurs de projets à respecter leurs nouvelles obligations légales dans ce domaine.

« Expérimenté dans les Yvelines depuis 2014 et objet d’une audition du Sénat en 2015, ce mécanisme pilote bénéficie désormais d’une assise législative dans la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages promulguée le 8 août dernier, » se félicite Joséphine Kollmannsberger.