Eole : les travaux lancés cet été

Ludovic Vincent

Le projet du prolongement du RER E vers l’ouest (Eole) est enfin sur les rails. Les travaux les plus visibles commencent à Poissy pour ce gigantesque chantier de 3,7 milliards d’euros qui va permettre de relier Mantes-la-Jolie à La Défense en 40 minutes.

eole - travaux

Des travaux préparatoires ont été lancés mais le gros du chantier commence à l’été 2017.

Les futures rames sont commandées, le calendrier des travaux est arrêté, le recrutement des ouvriers est lancé et les gares, à l’image de celle de Mantes-la-Jolie, ont commencé leur métamorphose. Pour recevoir le RER E et ses 620 000 voyageurs par jour, la SNCF va opérer d’importants travaux de rénovation et réaménagements sur les 47 km de voies, de Houilles-Carrières à Mantes-la-Jolie, creuser un tunnel de 8km entre Nanterre et Haussmann-Saint-Lazare via La Défense et créer trois nouvelles gares (Porte Maillot, La Défense-CNIT et Nanterre-la-Folie).

Chantier pharaonique et complexe

Si la portion la plus proche de Paris doit être mise en service en 2022, il faudra attendre 2024 pour voir le premier voyage du RER E dans le grand ouest francilien. Des travaux préparatoires ont déjà commencé à Poissy mais le chantier ne sera véritablement lancé que cet été avec le réaménagement complet du «nœud de Poissy » jusqu’en 2019.

Ensuite, c’est le «nœud de Mantes » qui concentrera toute l’attention des ingénieurs de la SNCF. Là encore, le chantier sera pharaonique et complexe puisqu’il faudra rénover, réaménager et construire tout en laissant passer les trains (Transilien et trains normands).

 

A lire aussi : l’entretien avec le directeur du projet Eole.

Carte projet Eole - juillet 2016 avec logo

Eole, c’est :

  • 6 trains/h en heure de pointe contre 3 aujourd’hui
  • 4 trains omnibus en heure creuse contre 2 aujourd’hui
  • 70 % de trains en plus
  • Poissy – Mantes-la-Jolie en 23 mn (36 mn aujourd’hui)
  • Mantes-la-Jolie – La Défense en 40 mn (52 mn aujourd’hui)
  • 200 M€ la contribution du Département au projet
  • 30 000 emplois directs générés auxquels s’ajoutent jusqu’en 2024, 30 000 emplois indirects et 20 000 emplois induits.
  • 7% des heures travaillées sur le chantier seront effectuées par des personnes en insertion professionnelle.
Les futures rames du RER E.

Les futures rames du RER E.