Dans les Yvelines, une journée olympique et paralympique à distance

Comme chaque année, le 23 juin 2020 sera marqué par la célébration dans le monde entier de l’olympisme et du paralympisme. Seulement voilà, la crise sanitaire que nous traversons (car elle n’est pas terminée) ne permettra pas aux sportifs amateurs ou professionnels de se réunir pour fêter cette journée bien particulière. Qu’à cela ne tienne ! En 2020 la JOP se fera à distance. 

© CD78 / N.Duprey

Arrêt de jeu pour le sport olympique

Pour les aficionados d’olympisme, l’année est ponctuée de rendez-vous sportifs immanquables : Journée Olympique et Paralympique, journée du sport scolaire autour du thème des Olympiades et de leurs cultures, semaine Olympique. Si en règle générale ces événements donnent lieu à des rassemblements et des manifestations placées sous le signe du sport, de la camaraderie, de l’esprit d’équipe et du vivre ensemble, en 2020, coronavirus oblige, ces rassemblements n’auront pas lieu. Pire, les JOs de Tokyo ont été reportés à 2021.

Revoir la stratégie sur le plan tactique et technique

Mais la résignation n’est pas vraiment en adéquation avec les valeurs sportives. Ainsi, la Journée Olympique et Paralympique (JOP) qui devait avoir lieu le 23 juin dans tout le département des Yvelines, n’aura pas lieu physiquement mais… virtuellement ! Car oui, si le confinement nous aura bien appris quelque chose c’est que même à distance et derrière des écrans, on peut se mobiliser et se dépenser.

« L’objectif c’est que même à distance, cet événement soit collaboratif ! » explique Kildine Albert, directrice de l’UNSS78.

e-JOP 2020 © UNSS 78 & USEP 78

Le sport loin mais fort

Sous l’impulsion de l’UNSS 78 (Union Nationale du Sport Scolaire des Yvelines), de l’USEP (l’Union Sportive de l’Enseignement du Premier Degré) et de la DSDEN 78 (direction des services départementaux de l’éducation nationale) qui organisent toute l’année des activités sportives pour les jeunes, une e-JOP sera organisée. Il s’agira de la première Journée Olympique et Paralympique à distance.

On lâche rien ! Du 8 au 22 juin, au travers de défis on marque des points. Objectif tous ensemble : au moins 9710 points, comme le nombre de kilomètres entre Paris et Tokyo !

Mais alors comment marquer un point ? À l’école, au collège, au lycée ou à la maison, l’UNSS et l’USEP invitent chacun à participer aux épreuves culturelles ou sportives proposées. Chaque défi réussi rapporte un point !

« Nous souhaitons fédérer les enfants de la maternelle au lycée autour d’un projet collectif inter-degré associant nos animateurs enseignants ou parents d’élèves. » ajoute Florence Jolivet, déléguée départementale USEP 78.

De nouveaux défis seront proposés par le CDOS 78 et les comités sportifs départementaux chaque semaine auprès des animateurs USEP et UNSS pour diffusion envers leurs élèves et sur les réseaux sociaux USEP 78 et UNSS 78. sur les réseaux sociaux de l’UNSS (Facebook, Twitter, Instagram)  jusqu’au 23 juin,  jour de l’annonce des résultats et de la diffusion d’un flashmob solidaire. de nombreux parrains, des athlètes de haut niveau, proposeront également leurs défis.

Un peu d’histoire

Pourquoi le 23 juin est-il le jour de l’olympisme et du paralympisme ? Car c’est ce jour là, en 1893 que Pierre de Coubertin réunit les acteurs du sport mondial, à la Sorbonne, avec la ferme intention de faire renaître les Jeux Olympiques. Pari réussi pour celui dont le mot d’ordre était « l’important c’est de participer ».

En 2024 (sauf annulation ou report), les Jeux Olympiques auront lieu en France et 6 épreuves auront lieu dans les Yvelines !