La ZAC Louvois, un quartier en reconstruction à Vélizy-Villacoublay

LudovicVincent

A Vélizy-Villacoublay, une dalle de 2 hectares a été détruite pour ramener tout un quartier au niveau du sol naturel. D’ici à 2020, la ZAC Louvois aura ainsi été complètement reconstruite pour devenir une porte d’entrée de ville attrayante.

ZAC Louvois Vélizy

Photo : Citallios

La Zone d’Aménagement Concertée (ZAC) Louvois, à Vélizy-Villacoublay, a commencé à vivre au rythme des travaux depuis août 2015 et le début de la destruction de la dalle construite 40 ans auparavant par l’urbaniste Robert Auzelle. Depuis le parking silo sud et une partie de la fameuse dalle de 2 hectares ont disparu tandis que les premiers bâtiments du futur quartier sont sortis de terre. C’est une spécificité de cet ambitieux projet de restructuration mené par la Ville avec l’aménageur Citallios : la vie des habitants des 2000 logements du quartier doit être préservée au mieux.

Le programme de travaux a ainsi été optimisé afin que les habitants et les commerces ne souffrent pas des nuisances nécessairement occasionnées pendant cette période. Ainsi, les commerces présents sur la dalle ne quitteront leurs locaux actuels que lorsque les nouveaux seront livrés. Dans cette même logique, le deuxième parking silo a été rénové pour permettre la démolition du premier, tout en assurant la continuité du service de stationnement. Enfin, une nouvelle crèche (provisoire) a été aménagée pour accueillir les enfants le temps de la démolition de l’actuel équipement et avant que la nouvelle crèche soit construite.

ZAC Louvois Vélizy

Photo : Christophe Chaplain Architecte.

Organisé autour de cinq tours de logements existantes, le projet prévoit donc de ramener tout le quartier au niveau du sol naturel. 150 nouveaux logements, une résidence pour personnes âgées (100 chambres), une crèche de 60 berceaux, un gymnase, des commerces et de nouveaux parkings sont attendus d’ici à 2020 pour composer le nouveau quartier Louvois. L’opération se visite au sein de la Maison du Projet ouverte depuis le mois de juin par la ville. Son budget global est estimé à 38M€ pour la réalisation des espaces publics et 20M€ pour la construction des équipements.