Yvelines/Hauts-de-Seine : l’entretien des routes mutualisé

LudovicVincent

Les services d’entretien et de gestion des routes des départements des Yvelines et des Hauts-de-Seine vont être mutualisés au sein de l’établissement public de coopération interdépartementale. Voté vendredi 14 octobre par l’assemblée yvelinoise, ce transfert de compétence doit être opérationnel au 1er avril 2017.

Routes départementalesLancé en février 2016, le rapprochement entre les départements des Yvelines et des Hauts-de-Seine se poursuit. Après l’archéologie préventive en avril, les deux assemblées départementales ont voté vendredi 14 octobre le transfert de la gestion des opérations d’entretien et d’exploitation des réseau routiers départementaux à l’établissement public interdépartemental Yvelines / Hauts-de-Seine (EPI 78/92). Ce nouveau service interdépartemental sera officiellement créé le 1er décembre 2016, pour être opérationnel au 1er avril 2017.

Exercées de manière comparable dans les deux départements, les missions d’entretien, de gestion administrative, de rénovation et d’exploitation du patrimoine routier doivent gagner en performance, en qualité et en maîtrise des dépenses grâce à cette mutualisation.

Le service interdépartemental sera constitué de deux types d’équipes : un service d’ingénierie et quatre services territoriaux (3 dans les Yvelines, 1 dans les Hauts-de-Seine) regroupant les agents chargés de l’entretien et de l’exploitation du réseau routier. Environ 280 équivalents temps plein vont constituer l’effectif du service au jour de sa création. Les dépenses de fonctionnement du service seront financées à 40% par les Yvelines et 60% par les Hauts-de-Seine. Cette répartition correspond à la part de chaque département dans le montant cumulé des dépenses réalisées en 2015 pour cette compétence. Elle pourra être révisée chaque année.