Un prix national pour Akka Technologies

CyrilMorteveille

La société Akka Technologies, basée à Guyancourt, a remporté, le mois dernier, le Grand Prix national de l’Ingénierie 2013 pour son concept-car électrique Link&Go.

Crédit photo Syntec.

Crédit photo Syntec.

Les PME yvelinoises ont le vent en poupe. Après Muses et Induct, c’est au tour de la société Akka Technologies d’être récompensée pour son innovation dans la filière automobile.

Début novembre, Akka Technologies a en effet remporté le Grand Prix national de l’Ingénierie 2013, décerné par le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie et le ministère du redressement productif, pour son concept-car électrique Link&Go.

Ce dernier, d’une autonomie de 200 km, a la particularité de pouvoir être conduit en mode manuel ou automatique. Akka Technologies avait été lauréat de l’appel à projets « Véhicule intelligent-ville du futur » lancé par le Conseil général en 2011, pour ce même Link&Go.

« La Link&Go définit le covoiturage, à mi-chemin entre la voiture personnelle et le transport en commun, explique Luc Barthélémy, chef du projet qui a mobilisé plus de 200 ingénieurs. Une box embarquée fournit son réseau intérieur et mutualise les trajets des personnes mises en contact via les réseaux sociaux. »

Alain Schmitz, Président du Conseil général, s’est dit « fier pour l’innovation yvelinoise » de la réussite d’Akka Technologies, dont le centre de recherches est basé à Guyancourt.

Les Yvelines portent et soutiennent des projets qui ont pour objectif de réinventer la mobilité. Notre territoire entend devenir le pôle d’attractivité de tous les talents qui souhaitent imaginer, concevoir et mettre en œuvre les grands projets du futur urbain. « 

Chaque année depuis 2005, le Conseil général verse en moyenne 5M€ par an d’aides directes aux entreprises pour les programmes d’investissement et de R&D.