Port-Royal, l’abbaye contestataire

La rédaction

Le domaine National de Port-Royal des Champs, à Magny-les-Hameaux, est un véritable témoin de l’histoire de France et du Jansénisme.

Abbaye port royal

De l’imposante abbaye, il ne reste aujourd’hui que l’oratoire néo-gothique et l’imposant pigeonnier

 

Il n’en reste quasiment plus rien aujourd’hui, pourtant l’Abbaye de Port-Royal des Champs demeure l’un des sites les plus visités des Yvelines. Basée à Magny-les-Hameaux, en plein cœur de la Vallée de Chevreuse, elle a abrité pendant des années une intense vie religieuse, intellectuelle et politique, du XIIe siècle à nos jours. Fondé en 1204, ce monastère fut d’abord une simple abbaye cistercienne féminine placée sous l’autorité de l’abbé des Vaux-de-Cernay.

Un haut-lieu de la réforme catholique

abbaye port royal

Plan de l’abbaye datant du 18ème siècle © Archives départementales des Yvelines

Mais elle devient rapidement l’une des plus puissantes du bassin parisien, sous la direction de Mère abbesse Angélique puis de l’abbé de Saint-Cyran. En 1638, une communauté d’hommes nommés les Solitaires s’installent à Port-Royal des Champs pour se livrer à des travaux d’érudition. Très vite, l’abbaye devient suspecte aux yeux du pouvoir d’être le lieu de diffusion du Jansénisme. Port-Royal devient au XVIIe siècle l’un des hauts lieux de la réforme catholique, puis l’un des symboles de la contestation politique et religieuse face à l’absolutisme royal naissant et aux réformes théologiques et ecclésiologiques de l’Église tridentine. Les Jésuites, par l’intermédiaire du jeune roi Louis XIV, font chasser les religieux et religieuses de Port-Royal des Champs en 1709.

En 1712, l’abbaye est rasée sur ordre du Conseil d’État sous l’autorité de Louis XIV. L’influence intellectuelle et spirituelle du jansénisme demeure vive en France jusqu’à la Révolution. Le site de l’abbaye devient un lieu de mémoire, d’histoire et de pèlerinage au XVIIIe siècle.

Rasée sur ordre du Conseil d’État

Aujourd’hui encore, la mémoire du site se perpétue à travers son musée national, son centre de ressources documentaires et d’interprétations ainsi qu’à travers l’organisation de nombreuses visites, d’ateliers pédagogiques, des conférences. Enfin, des concerts et des spectacles contribuent également à valoriser l’histoire et le patrimoine de Port-Royal qui fut le théâtre d’une intense vie religieuse, politique et intellectuelle.

Plus d’informations sur: http://www.port-royal-des-champs.eu/