Le Port-Marly s’offre une passerelle vers son « poumon vert »

Mathieu Cécé

La commune de Port-Marly inaugure samedi 20 mai 2017 une passerelle ayant pour but d’établir un lien entre le centre-ville et l’Ile de la Loge sur laquelle un nouveau parc écologique a vu le jour.

passerelle port-marly

La passerelle permet aux piétons et aux vélos de se rendre sur l’île de la Loge depuis le centre-ville de Port-Marly.

Après deux siècles d’attente, les habitants de Port-Marly disposent enfin d’un franchissement permettant d’enjamber la Seine pour se rendre sur l’Ile de la Loge. « Nous avons en effet retrouvé des textes qui prouvent qu’un Conseil municipal avait déjà acté la création d’un pont il y a 200 ans, souligne Marcelle Gorguès, maire de la ville et conseillère départementale. Il s’agit donc d’une véritable arlésienne ! »

Une arlésienne de 200 ans ! »

La nouvelle passerelle, d’une portée de 86 m et d’un poids de 131 t, a nécessité deux ans de travaux. Elle a coûté environ 2,4 millions d’euros, le Conseil départemental des Yvelines ayant apporté 723 353 euros, 1 083 185 euros émanant de la région Ile-de-France et 610 089 euros de la commune. Très aérienne, elle est dédiée aux piétons et aux cycles. Deux ascenseurs à ses extrémités servent d’accès aux personnes à mobilité réduite.

Une oasis en zone urbaine

La mise en place de la passerelle va de paire avec la naissance d’un parc sur l’île voisine. « Un des grands soucis de Port-Marly est que la ville est scindée en deux par la Nationale 13 qui apporte pollution et nuisances sonores, reprend l’élue. Il était primordial de proposer à nos administrés un vrai poumon vert. »

Ce parc, classé espace naturel sensible, mise sur l’écologie. Les promeneurs bénéficieront d’étendues boisées, de prairies, de jeux pour les enfants, de parcours sportifs… « La création d’un parc séduit toujours les habitants d’une ville, conclut enthousiaste Marcelle Gorguès. C’est encore plus le cas lorsqu’il est insulaire. »

A venir : la fête du printemps !

Pour célébrer l’arrivée de ces installations, la mairie convie les habitants de Port-Marly à une grande fête du printemps le 20 mai prochain. L’occasion de découvrir les nouvelles infrastructures tout en profitant d’un moment convivial. Dans une ambiance guinguette et jazz, personnages costumés et peintres, non sans rappeler la grande époque des impressionnistes, seront au rendez-vous, le tout autour d’un buffet champêtre.


Le chemin de halage bientôt réhabilité

Le lien entre la Seine et Le Port-Marly est étroit. Pour preuve, c’est désormais le chemin de halage qui va être mis au goût du jour. « Les travaux, d’un coût d’environ 1,5 million d’euros, devraient être achevés avant la fin de l’année 2018, confie Marcelle Gorguès, maire de la ville. Les flâneurs bénéficieront d’une piste éclairée qui dissociera espaces pour piétons et cycles. Nous disposerons aussi de cônes de vue pour admirer le fleuve entre les péniches. »

Ce projet de circulation douce a pour objet d’être relié aux pistes déjà existantes du Pecq et de Bougival (via l’Ile de la Loge, la commune de Louveciennes ne le permettant pas). « A moyen terme, nous devrions pouvoir nous promener entre Maisons-Laffitte et Rueil-Malmaison en passant par Port-Marly », conclut la maire. De belles escapades en perspective…