Nouveau campus du PSG : Poissy poursuit sa mue

Annoncé au mois de juillet 2016, le projet de construction du nouveau centre d’entraînement du Paris-Saint-Germain, se dévoile de plus en plus au fur et à mesure que le projet avance. Jeudi 13 septembre, les Piscaciais ont pu découvrir en avant-première la vidéo, les images et la maquette inédites du projet finalisé du PSG Training […]

Cet article fait partie du dossier: Yvelines et Hauts-de-Seine unis au MIPIM

Annoncé au mois de juillet 2016, le projet de construction du nouveau centre d’entraînement du Paris-Saint-Germain, se dévoile de plus en plus au fur et à mesure que le projet avance.

Le plan général du Campus © PSG

Le plan général du Campus © PSG

Jeudi 13 septembre, les Piscaciais ont pu découvrir en avant-première la vidéo, les images et la maquette inédites du projet finalisé du PSG Training Center. Ces nouveaux visuels ont ravi les riverains, les élus et les autorités ainsi que, et surtout, les amateurs du fameux club parisien.

Au total ce sont 74 hectares qui accueilleront à l’été 2021, professionnels et espoirs du football mais aussi de handball, de judo et les jeunes d’une deuxième Ecole Rouge et Bleu yvelinoise à l’instar de celle inaugurée en avril 2018 à Mantes-la-Jolie.

Des infrastructures sportives, mais pas que…

Sur 150 000m2 d’espaces extérieurs et 40 000m2 de surface intérieure seront aménagés:

  • 17 terrains de foot dont un couvert
  • 3 plateaux
  • 1 stade
  • 1 jardin
  • 1 potager

À l’entrée du site, sportifs et visiteurs découvriront le Club House, un bâtiment emblématique à l’architecture symbolique qui comprendra une zone de restauration, un amphithéâtre et une bibliothèque, entre autres.

Lors de la présentation au public, le directeur immobilier du PSG, Jamal Riffi, a insisté sur le stade qui sera construit.

« Il s’agit d’envoyer un signal fort » a-t-il déclaré.

Visible depuis les autoroutes avoisinantes, ce stade de 5000 places dont 3000 assises, sera le plus grand dédié au football dans les Yvelines.

Un site accessible

La soirée de présentation s’est conclut par une session de questions/réponses qui a permis aux habitants d’interroger les intervenants quant aux modifications de circulation et de dessertes de leurs transports en commun. Grâce aux concertations publiques qui ont lieu depuis la mise en route du projet et celles à venir, Jamal Riffi a pu rassurer les usagers en leur présentant les aménagements qui seront bientôt opérés : création d’un nouveau rond-point sur la RD30, d’une nouvelle rue menant au Stade et à la Bidonnière, mise en place de pistes cyclables… L’accessibilité du site est un point important du chantier et les intervenants en sont pleinement conscients.

De l’attractivité sportive à l’attractivité économique

Dernier attrait du nouveau campus : l’emploi. À ce sujet c’est Karl Olive, maire de Poissy et vice-président départemental délégué au haut débit et à la communication qui a pris la parole:

« À Poissy, nous tenons au cercle vertueux de l’économie locale. Des passerelles seront créées avec le territoire : formation, emplois à court et long terme (…) et pendant les travaux, ce seront 1000 emplois qui seront à pourvoir » a t-il promis.

Prochaine étape du chantier : une enquête publique qui se tiendra à l’automne 2018. Affaire à suivre…