Les grands projets de transports dans les Yvelines

BenoitDesavoye

D’ici 2025, avec le prolongement d’Eole et le développement du réseau du Grand Paris dans les Yvelines, les déplacements des Yvelinois vont évoluer. Le Conseil général des Yvelines soutient ces deux Grands projets de transports, auxquels il faut ajouter la Tangentielle Ouest, qui doivent relier les principaux pôles de développement du Département.

Objets de débats publics, les projets de prolongement d’EOLE (RER E) et du réseau du Grand Paris étaient à l’ordre du jour en décembre 2010. Avec la Tangentielle Ouest, le projet de tram-train entre Saint-Cyr-l’Ecole et Poissy-Achères, ces trois Grands projets de transports vont changer les déplacements dans les Yvelines d’ici 2025.

Leviers indispensables au développement économique des Yvelines, ces infrastructures sont attendues pour améliorer les déplacements entre les principaux pôles du Département, du nord au sud et d’est en ouest et le confort des Yvelinois. Elles doivent aussi permettre au Département des Yvelines de jouer pleinement son rôle dans le développement du Grand Paris voulu par le Président de la République.

La position du Conseil général des Yvelines sur les projets de prolongement d’EOLE et du réseau du Grand Paris est détaillée dans les cahiers d’acteurs apportés à la commission nationale (ci-joints). Ces deux projets sont des enjeux majeurs pour les Yvelines, en particulier pour le développement des deux OIN, Seine-Aval et Paris-Saclay. Et c’est la Tangentielle Ouest qui doit permettre de relier ces deux territoires, en pleine évolution en matière de logement, développement économique, d’emploi et d’environnement.

http://www.media-yvelines.com/site/tl_files/galerie_photo/Presentation projets de transports.jpg

Ces trois projets sont soutenus par le Département :

Avec EOLE, la connexion Vallée de Seine – Paris sera renforcée

Prolongée depuis plus de dix ans à l’est de Paris, la ligne du RER E (EOLE) doit être mise en service à l’ouest d’ici 2020 alors que le débat public s’achève à la fin de l’année. A ce stade, le projet est évalué à plus de 2,2 milliards d’euros dont 620 M€ de travaux dans les Yvelines *.

Le prolongement d’Eole à l’ouest consiste à réaménager la ligne existante entre Mantes et La Défense, puis entre la Défense et la gare Haussmann – St Lazare. La construction de nouvelles infrastructures souterraines est nécessaire pour relier la Défense et Haussman – St Lazare.
Ce projet doit améliorer la desserte de l’ouest francilien en déchargeant le RER A et en offrant un nouvel accès à La Défense. C’est un enjeu majeur pour le développement du territoire de l’OIN Seine-Aval (la Vallée de Seine de Mantes à Conflans). La mise en service d’EOLE permettra de libérer de la capacité en gare de Saint Lazare, aujourd’hui saturée, et d’augmenter le nombre de trains vers Paris – Saint Lazare à partir de la vallée de la Seine.

* Ils concernent la réalisation des aménagements à Poissy, à Mantes et entre Epône et Mantes Station, ainsi que les rehaussements et l’allongement de quais pour les gares entre Poissy et Mantes afin d’augmenter le nombre de trains possibles aux heures de pointe.

Les temps de parcours avec Eole

Temps de parcours sans EoleTemps de parcours avec Eole
Mantes- La Défense52 mn38 mn
Rambouillet- Poissy1h 15 mn57 mn
Sartrouville- Versailles39 mn29 mn

Le Calendrier

  • septembre 2010- décembre 2010 : Débat public
  • 2011 : schéma de principe
  • 2011 / 2012 : enquête publique et DUP
  • 2013 / 2017 : lancement des premiers travaux sur la ligne Mantes / Paris St Lazare via Poissy, permettant une première amélioration des conditions de circulation, avec une desserte possible de la Défense
  • 2014 : début des travaux entre Haussmann St Lazare et La Défense – Nanterre,
  • 2017 : fin des travaux entre Mantes et Nanterre
  • 2020 : Mise en service de la branche Ouest du RER E.

Versailles-Vélizy-Saint-Quentin au cœur du Réseau Grand Paris

Dans le cadre du Grand Paris, le projet d’un nouveau réseau de transport public au moyen d’un métro automatique de grande capacité en rocade est actuellement débattu. Il relierait le centre de l’agglomération, les principaux pôles économiques et urbains, le réseau ferroviaire à grande vitesse et les aéroports internationaux.

Le Département des Yvelines soutient ce Réseau Grand Paris, notamment pour améliorer la desserte du pôle Versailles – Vélizy – Saint-Quentin et le développement de l’OIN Paris-Saclay. Troisième pôle d’emplois très qualifiés d’Ile-de-France, le Département concentre la moitié de ses emplois sur Versailles – Vélizy – Saint-Quentin.
Pour répondre aux besoins des Yvelinois sur ce territoire, le Département souhaite que le projet de Réseau Grand Paris intègre l’implantation de deux gares, à Versailles, à Vélizy et à Saint-Quentin-en-Yvelines *. Elles permettront ainsi de compléter et de structurer l’offre de transports pour relier les territoires de Versailles et Saint-Quentin-en-Yvelines aux autres bassins de vie yvelinois. Il s’agit aussi de permettre une desserte indispensable de l’OIN Paris Saclay, aujourd’hui trop enclavée, en particulier sur les sites de Satory et de Vélizy.

*A Versailles. Cette gare sera stratégique pour connecter l’OIN Paris Saclay avec les autres grands pôles franciliens, les interconnexions TGV et les aéroports internationaux, mais également pour permettre de bénéficier à terme de correspondances performantes avec les lignes de transport régional (Chartres-Montparnasse, Dreux-Montparnasse et La Verrière-La Défense du Transilien ainsi que la Tangentielle Ouest).
A Saint Quentin en Yvelines. Pour valoriser le positionnement économique et R&D (Recherche et développement) de ce site en appui du cluster Paris Saclay mais également d’améliorer ses liaisons avec les autres grands pôles de développement de l’Ile-de-France (La Défense, Saclay, Massy…), les pôles d’échanges TGV et les aéroports grâce à une accessibilité renforcée par les transports collectifs.

La Tangentielle Ouest pour améliorer les déplacements du nord au sud

La mise en service du tram-train entre Saint-Cyr-l’Ecole RER et Achères est programmée d’ici 2017. Le projet de Tangentielle Ouest consiste à prolonger l’actuelle Grande Ceinture Ouest, qui relie aujourd’hui Saint-Germain-en-Laye à Noisy-le-Roi, en continuant au sud jusqu’à Saint-Cyr-l’Ecole RER et au  nord jusqu’à Achères, puis Cergy à terme.

Trois tronçons, sur cinq, font déjà l’objet d’un contrat entre le Département des Yvelines et la Région Ile-de-France. 200 M€ sont mobilisés, à parité entre le Département et la Région, pour réaliser cette nouvelle offre de transport en commun destinée à améliorer les déplacements à l’ouest francilien sans passer par Paris.
Le Conseil général des Yvelines souhaite la mise en service à un horizon proche d’une liaison rapide desservant les grands pôles économiques des Yvelines (St Germain-en-Laye, Versailles, Saint-Quentin-en-Yvelines, Achères) et de grande Couronne (Cergy).
Il s’agit aussi, à un horizon plus lointain, de créer une gare de correspondance, dite de « confluence Seine Oise », dans le secteur d’Achères et de Cergy qui permettra à la TGO d’être en correspondance avec le RER E (Eole), les trains normands, TGV et franciliens.

Temps de parcours

 Temps de parcours sans la TGOTemps de parcours avec TGO
St Cyr GC / Poissy / Achères30 mn
St Cyr RER / St Germain RER23 mn
St Quentin en Yvelines / St Germain GC1h 10 mn
28 mn
Versailles Chantiers / Achères Ville RER60 mn41 mn

Calendrier des tronçons Noisy-le-Roi – Saint-Cyr, Saint-Germain Grande Couronne – Saint-Germain RER A, Saint-Germain Grande Couronne – Achères

  • fin 2010 /2011 : bilan de la concertation des tronçons  St Germain RER / St Cyr L’Ecole RER
  • courant 2011 concertation publique sur le tronçon St Germain / Achères
  • 2011 dossiers d’enquête publique2013 /2014 : début des travaux
  • 2016 / 2017 : Mise en service

Coût :
Le tronçon entre St Cyr RER et la station St Germain RER a été estimé à 171 M€ dont  50 M€ pour le matériel roulant.
Le tronçon « St Germain GC » / Achères RER », a été estimé à 128 M€ dont 40 M€ pour le matériel roulant.