Les agents du Conseil général expérimentent les nouvelles Renault Fluence Z.E.

LudovicVincent

voiture projet SAVELe Conseil général des Yvelines est l’un des principaux acteurs de l’expérimentation des véhicules électriques du projet Seine Aval Véhicules Électriques (SAVE). Sept de ses collaborateurs vont ainsi recevoir les clés de sept Renault Fluence Z.E..

Partenaire porteur du projet SAVE (Seine Aval Véhicules Electriques), le Conseil général des Yvelines reçoit les clés de sept véhicules électriques (Renault Fluence Z.E.) lundi 14 novembre en présence de Thomas Orsini, Directeur du Business Développement du Véhicule Electrique de Renault. Salué par le groupe Renault-Nissan pour son implication dans le projet SAVE, le Département des Yvelines va donc disposer de la plus grande flotte de l’expérimentation.

Les collaborateurs du Conseil général vont pouvoir expérimenter grandeur nature l’usage du véhicule électrique. Les premiers essais ont déjà permis de constater la facilité de recharger la batterie et le confort de conduire une voiture silencieuse. Une quinzaine de bornes de recharge pour faire le plein d’électricité ont été installées pour une utilisation exclusive des agents du Département (sur leur lieu de travail et à leur domicile). Ils pourront aussi se servir des bornes déployées sur le territoire géographique de la Seine Aval (en voirie, sur des parkings publics et des stations-service).

Si elle s’avère concluante, cette expérimentation pourrait se poursuivre au-delà de septembre 2012, la date du prochain bilan.

« Nous préparons les emplois de demain »

« Dans les Yvelines, la place de l’automobile est historiquement liée aux deux grands constructeurs français, PSA Peugeot-Citroën et Renault, qui y sont implantés depuis le début de leurs aventures industrielles. Cette filière, avec plus de 45 000 emplois répartis dans plus de 150 entreprises, positionne notre territoire comme le premier département pour l’automobile en France.

Déterminé à soutenir cette filière, à travers notre vaste projet de Vallée de l’Automobile et de la Mobilité Durable, le Conseil général a voté en 2009 un plan de soutien de près de 220 millions d’euros dont des aides spécifiques pour l’innovation de 50 millions d’euros. Le cœur de la recherche automobile française est déjà concentré dans les Yvelines, il devient ainsi le territoire de développement et d’expérimentation des véhicules du futur.

En soutenant la mutation de l’automobile vers la mobilité du futur, et en misant sur les véhicules décarbonés, nous préparons les emplois de demain. Nos appels à projets, notre implication dans l’expérimentation SAVE (Seine Aval Véhicules Electriques) et dans la création du cluster automobile VeDeCom à Versailles Satory, illustrent cette volonté de renforcer encore l’attractivité économique des Yvelines en soutenant son principal atout : l’automobile. »

Alain Schmitz, Président du Conseil général des Yvelines

Le projet SAVE est né d’une volonté commune de l’Alliance Renault-Nissan, EDF, le Conseil  Général des Yvelines, l’EPAMSA et la Région Ile de France de conduire une expérimentation significative de la mobilité électrique sur le territoire Seine Aval, avec le partenariat de Schneider Electric et Total.