Le département des Yvelines augmente le budget de ses pompiers

BenoitDesavoye

Avec un budget de 72,8 M€ consacré au SDIS en 2011 (+8% par rapport à 2010), le Conseil général des Yvelines veut moderniser ce service public indispensable aux populations.

Reconstruction et rénovation de casernes, modernisation des réseaux de transmission, création d’un centre de traitement des appels… Les projets du SDIS 78 sont présentés au président du Conseil général des Yvelines, Alain Schmitz, vendredi 7 janvier à Trappes à l’occasion d’une visite à l’Ecole Départementale des Sapeurs-Pompiers des Yvelines.
Chargé de la prévention, de la protection et de la lutte contre les incendies, le SDIS 78 est composé de 1273 sapeurs-pompiers professionnels, 2543 sapeurs-pompiers volontaires et 156 personnes affectées aux services administratifs, techniques et spécialisés. Ils sont répartis dans les 46 Centres d’Incendie et de Secours des Yvelines. Le SDIS concourt aussi à la protection et à la lutte contre les accidents, sinistres et catastrophes, aux secours d’urgence et à l’évaluation et à la prévention des risques technologiques ou naturels.

La répartition des 72,8 M€ :

Pour couvrir les frais de personnel et de fonctionnement du SDIS, le Conseil général va consacrer 7% des dépenses de fonctionnement du Budget départemental, soit une contribution de 63,017 M€.
Une enveloppe de 4,25 M€ est réservée aux travaux de reconstruction et de rénovation des casernes, ainsi qu’une part des travaux de petit entretien. Ces travaux seront sous maîtrise d’ouvrage du SDIS dans le cadre d’une convention-cadre qui sera soumise à l’assemblée départementale en début d’année. Le Département va financer et réaliser directement 3,6 M€ de travaux et d’acquisitions foncières (dont 206 000 euros de frais de notaires, d’études et de publicités). Les projets concernés sont les travaux menés dans les casernes de Bréval (520 000 €), de Chanteloup-les-Vignes (1,8 M€), de Meré (280 000 €) et une opération d’acquisition de terrains au Mesnil-le-Roi (817 000 €). Enfin, sur les 72,8 M€ consacrés par le Conseil général au SDIS, il est prévu de verser 1,7 M€ pour la réalisation de la deuxième tranche du projet ANTARES qui concourt à la modernisation des réseaux de transmission des SDIS et une meilleure coordination avec ceux de la police et de la gendarmerie.

Avec une hausse de 5,4 M€ du budget consacré au SDIS (+8% par rapport à 2010), le Conseil général des Yvelines veut donner les moyens aux sapeurs-pompiers d’exercer leur métier dans les meilleures conditions. Le SDIS 78 va ainsi pouvoir faire avancer ses projets au bénéfice des Yvelinois, parmi lesquels le regroupement des services de direction et la création d’un centre de traitement des appels à Trappes.

Retrouvez la vidéo de la visite d’Alain Schmitz à Trappes sur la webTV des Sapeurs-Pompiers des Yvelineshttps://www.yvelines.fr/wp-content/uploads/2011/09/SDIS.jpg

Sapeur-pompier volontaire : une convention SDIS – Conseil général

Parmi ses agents, le Conseil général des Yvelines dispose de sept collaborateurs qui exercent parallèlement une activité de sapeur-pompier volontaire. Ils peuvent être amenés, à ce titre, à quitter leur poste à tout moment pour une intervention à la demande du SDIS. Jusqu’à présent, l’exercice de cette fonction au sein du Conseil général n’était pas formalisé. Il importe désormais d’institutionnaliser cet état de fait au travers de la signature d’une convention entre le CG, le SDIS et les agents exerçant une activité de pompier volontaire. Dans ce cadre, l’objet de la convention entre le département des Yvelines et le SDIS – qui sera également signée par chaque agent concerné – est de préciser les droits et obligations des intéressés en termes de formation, autorisations d’absences, cumul de rémunération,  accident, etc.
110 Conventions avec des institutions publiques ou des entreprises ont déjà été signées par le SDIS au profit d’un grand nombre de ses 2543 sapeurs-pompiers volontaires.