Le Conseil général soutient la construction des locaux de la gendarmerie à cheval de Saint-Nom-la-Bretèche

LudovicVincent

Des écuries, des logements, des bureaux… La gendarmerie de Saint-Nom-la-Bretèche dispose d’un poste à cheval qui a été inauguré vendredi 30 septembre 2011 par Alain Schmitz, le Président du Conseil général des Yvelines.

Dans la plaine de Versailles, à Saint-Nom-la-Bretèche, un poste à cheval a été construit avec le soutien financier du Conseil général des Yvelines. Six militaires dont cinq issus de la garde républicaine occuperont les lieux. Leur mission sera principalement d’assurer la sécurité publique dans les massifs forestiers environnants et d’appliquer la loi en matière de chasse et de protection de l’environnement.
Les gardes républicains sont aussi habilités à aider les autres forces de gendarmerie dans le cadre d’événements exceptionnels tels que la recherche de personnes disparues dans des zones difficiles d’accès.
Le coût total de l’opération, qui comprend les locaux de la gendarmerie, des écuries, cinq logements, un paddock et une prairie, s’élève à 1 417 260 €. Le Conseil général des Yvelines finance à hauteur de 13%. Les autres partenaires sont la Région Ile-de-France, l’Etat et la commune de Saint-Nom-la-Bretèche.
Pour le Conseil général des Yvelines, dont le Président Alain Schmitz a inauguré les locaux vendredi 30 septembre 2011, le financement de ce projet entre dans le cadre de sa politique de soutien à la gendarmerie.