La Seine, vecteur de développement interdépartemental

BenoitDesavoye

A l’Ouest de Paris, cinq Départements s’unissent pour faire de la Seine un axe de développement économique et touristique. Réunis au sein d’une association, Axe Seine, ils ont présenté leurs objectifs au cours d’une croisière… sur la Seine.

 

Depuis que le projet a été lancé, en septembre 2015, le Val-d’Oise a rejoint les Départements des Hauts-de-Seine, des Yvelines, de l’Eure et de Seine-Maritime au sein de l’association Axe Seine. Jeudi 7 juillet 2016, les représentants de ce territoire de 6 millions d’habitants – et 2,6 millions d’emplois – étaient réunis pour une croisière entre Chatou et Sèvres.

Ils ont présenté leur « vision partagée du développement de ce territoire » qui s’étend des portes de Paris jusqu’au Havre. Porte d’entrée maritime de la région capitale, l’Axe Seine représente un ensemble d’opportunités économiques d’envergure nationale autant qu’un lieu de vie et d’agrément offrant un patrimoine naturel et bâti remarquable.

Pour l’association, il s’agit de tirer parti de ses atouts, développer les infrastructures nécessaires, travailler à la structuration de filières émergentes en lien avec les pôles de formation et de recherche, contribuer au développement du tourisme et de l’emploi.

La feuille de route d’Axe Seine :

  • Le développement du tourisme fluvial, ressource majeure mais insuffisamment exploitée, qui devra s’appuyer à la fois sur une évolution des infrastructures et sur une meilleure mise en valeur de l’offre patrimoniale, paysagère et culturelle des territoires. Les Départements travailleront ainsi, par exemple, au diagnostic des atouts et faiblesses des haltes fluviales ainsi qu’à la promotion coordonnée d’offres touristiques auprès des croisiéristes et des acteurs locaux.
  • L’amélioration des liaisons douces (randonnée, vélo) dans la vallée de la Seine : alors que les itinéraires sont aujourd’hui fragmentés mais déjà très appréciés par le public, une meilleure connexion des parcours contribuerait à la qualité de vie et à l’agrément des territoires mais pourrait aussi générer d’importantes retombées économiques. De par leurs compétences, les Départements seront des acteurs de référence de ce projet.
  • L’observation et la connaissance des territoires, notamment sous l’angle économique, qui sera le fondement d’une stratégie de développement interdépartementale et partagée à l’échelle de l’Axe Seine.
  • L’ouverture des richesses naturelles, culturelles, sportives et artistiques de l’Axe Seine dans le cadre d’animations permettant au public de mieux percevoir les nombreux atouts de ce grand territoire ; un événement interdépartemental à l’échelle de la vallée de la Seine est ainsi à l’étude pour l’été 2017.

Cette feuille de route s’enrichira au fil des travaux de l’association, d’ores et déjà dotée d’un site internet axeseine.fr qui retracera prochainement l’avancement de ses démarches et l’actualité de l’Axe Seine.