La carte des nouvelles intercommunalités

CyrilMorteveille

inteco-mag

Depuis le 1er janvier, de nouvelles intercommunalités sont entrées en vigueur dans les Yvelines. Elles sont désormais 10 contre 21 auparavant.

La loi sur la nouvelle organisation territoriale (loi NOTRe) impose, depuis le 1er janvier, aux communautés de communes, communautés d’agglomération et communes de se regrouper pour former des établissements publics d’au moins 15 000 habitants.

Dans la zone urbaine dense, on compte désormais quatre grands ensembles, inscrits au schéma régional de coopération intercommunal :

  • Grand Paris Seine & Oise : cette communauté urbaine, qui s’étend de Conflans-Sainte-Honorine à Bonnières-sur-Seine, regroupe 73 communes et rassemble plus de 400 000 habitants. Elle est née de la fusion de six entités : la Communauté d’Agglomération de Mantes-en-Yvelines, la CA Seine-et-Vexin, la CA Deux Rives de Seine, la CA Poissy-Achères-Conflans, la Communauté de Communes Côteaux du Vexin, et la CC Seine-Mauldre.
  • Saint-Germain Boucles de Seine : fusion de la Communauté d’Agglomération Saint-Germain Seine, de la CA Forêt et Boucle de la Seine et de la Communauté de Communes Maisons-Mesnil, elle incorpore également la commune de Bezons (Val-d’Oise). En tout, elle représente 20 communes et près de 340 000 habitants.
  • Versailles Grand Parc : une seule nouveauté pour cette Communauté d’Agglomération : l’arrivée de la commune de Vélizy-Villacoublay. Désormais, 19 communes forment VGP pour quasiment 270 000 habitants.
  • Saint-Quentin-en-Yvelines : 12 communes forment cette nouvelle entité, qui représente désormais 230 000 habitants puisque Maurepas et Coignières sont venues rejoindre la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines (Casqy) et la Communauté de Communes Ouest Parisien.

Six autres intercommunalités, qui œuvrent dès aujourd’hui mais ne seront effectives que dans un an car encore à l’état de projet de schéma départemental, occupent le reste des Yvelines.

Quatre d’entre elles n’ont pas changé : la Communauté de Communes de la Haute-Vallée de Chevreuse, la CC du Pays Houdanais, la CC Cœur d’Yvelines et la CC Gally-Mauldre.

La Communauté de Communes Portes d’Ile-de-France absorbe la CC Plateau du Lommoye pour compter 19 communes et près de 30 000 habitants.

La Communauté d’Agglomération Rambouillet Territoires, quant à elle, s’agrandit en fusionnant avec la Communauté de Communes Contrée d’Ablis et la CC des Etangs. Elle compte désormais 36 communes et 80 000 habitants.