Gallimaté : le maté bleu-blanc-rouge

Chaque année le Salon « Made in France » (MIF Expo) permet aux entreprises françaises de se faire connaître et de dévoiler au grand public leurs produits, leur savoir-faire et leurs techniques de fabrication. Un coup de projecteur non négociable pour des petites et moyennes entreprises dont Gallimaté fait partie. 

Créée en 2017 par Gonzague Depondt et Guillaume Vilain, la start-up offre un nouveau regard sur les boissons non alcoolisées avec sa sélection de boissons énergisantes au maté.

Le Gallimaté se décline en 3 formules : l’original, le tonic, le Ginger Ale

Le maté késako ?

Le maté est une feuille séchée infusée comme le thé, issue d’une plante sud-américaine, le « yerba maté ». En Argentine, 90% des gens en boivent de façon traditionnelle. 100% naturelle, saine peu calorique (- de 40Kcal), vegan et sans gluten, le maté fait donc du Gallimaté français, des boissons délicieuses, rafraîchissante et revigorantes.

Gallimaté ou le « French » maté !

Si les boissons de Gonzague et Guillaume sont proposées à la vente dans de nombreux cafés, bars et dorénavant, hôtels, parisiens, les breuvages sont fabriqués dans les Deux-Sèvres et le siège social se trouve dans les Yvelines, à Versailles, d’où est originaire Gonzague Depondt, co-fondateur.

Quoi de mieux pour une entreprise qui prône le « Made in France » que d’avoir un nom aux références françaises ? Jusque dans l’appellation de leur marque, les jeunes fondateurs ont fait le pari du 100% français. Car oui, dans Gallimaté (et non gallinacé…) il y a la racine « gallus » du latin qui signifie « coq » mais qui désigne aussi les irréductibles habitants de la Gaule. Et leur logo ? Un coq bien sûr !

S’exposer pour mieux s’exporter

L’équipe de Gallimaté au MIF Expo © Gallimaté (Twitter)

Cette année, c’était la première fois que l’équipe de Gallimaté disposait d’un stand au MIF Expo. Une opportunité dont ils ont su profiter.

« Nous avons eu de très bons retours, nous a expliqué Guillaume Vilain. Le salon nous a permis d’attirer une nouvelle clientèle, d’effectuer des ventes et d’échanger avec des professionnels. »

Un essai donc transformé pour Gallimaté qui a notamment signé avec Food District pour organiser très bientôt la vente des boissons dans la grande distribution (Monoprix, Franprix…) et dans des enseignes de restauration rapide et healthy.

Le rêve de Guillaume et Gonzague ? Avoir pour égérie un certain Antoine Griezmann, grand consommateur de maté et qui porte fièrement les couleurs de la France avec son coq à deux étoiles.

« Sans le vouloir, il nous a fait de la pub gratuitement tout l’été », s’est amusé Guillaume.

Et vous ? Convaincu par le maté ?
Si oui, retrouvez Gallimaté sur: