Les départements d’Ile-de-France réclament une grande métropole solidaire

LudovicVincent

En plein débat sur la réforme de la Métropole du Grand Paris, les Présidents de 7 départements d’Ile-de-France, soutenus par Gérard Larcher et Valérie Pécresse, rappellent le rôle essentiel de leurs collectivités et revendiquent une place déterminante au sein d’une métropole élargie à toute l’Ile-de-France.

Il y avait foule au siège parisien de l’Assemblée des Départements de France (ADF) jeudi 11 janvier 2018. Alors que la position du Président de la République, Emmanuel Macron, sur la réforme de l’organisation de la Métropole du Grand Paris est désormais attendue pour février, 7 présidents de Départements franciliens (Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val-d’Oise et Yvelines) tenaient une conférence de presse pour s’élever contre le scénario qui serait privilégié aujourd’hui : faire disparaître les 3 départements de petite couronne et maintenir le périmètre actuel du Grand Paris.

 

 

Gérard Larcher, le Président du Sénat, qui était présent à la conférence accueillie par Dominique Bussereau (Président de l’ADF), et Valérie Pécresse, la Présidente de la Région Ile-de-France, soutiennent l’action des départements de petite et grande couronne. À une métropole étriquée excluant près de la moitié des Franciliens, les Départements opposent l’ambition de réduire les inégalités du territoire et de rivaliser face aux métropoles mondiales et en premier lieu face à Londres.

Attachés à répondre au quotidien, dans la proximité avec le bloc communal aux défis de la cohésion sociale et territoriale et à la qualité de vie et d’avenir de leurs concitoyens, les départements franciliens, dans la diversité de leurs sensibilités, partagent la même appréciation de leur utilité.

En s’appuyant sur l’exemple de la Métropole du Grand Lyon et le témoignage de Christophe Guilloteau, Président du Département du Rhône, amputé de sa zone urbaine dense, les Départements souhaitent dénoncer une certaine conception métropolitaine inadaptée aux attentes des citoyens et source de rupture sociale, territoriale, fiscale et économique.

 

Vidéo : « Pour une métropole régionale ambitieuse et démocratique » :

Découvrez toutes les photos de la conférence :

Conférence de presse sur la réforme de la Métropole du Grand Paris