Cueillette des champignons, attention aux intoxications !

Larédaction

Alerte sanitaire de la Direction générale de la Santé. Avec les conditions météorologiques favorables à la pousse des champignons, les centres antipoison observent une forte recrudescence des intoxications liées à leur consommation. Voici quelques bonnes pratiques à respecter.

Plus de 500 cas d’empoisonnement en moins de 2 semaines, contre moins de 100 entre juillet et octobre. Face à cette augmentation notable, qui s’explique par une météo plus fraîche et humide qui favorise la pousse des champignons, la Direction générale de la Santé et l’Anses (l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) mettent en garde les amateurs de cueillette et rappellent les bonnes pratiques à suivre. Et de rappeler que les conséquences sur la santé de ce type d’intoxication peuvent être graves, voire mortelles : troubles digestifs sévères, atteintes du foie pouvant nécessiter une greffe…

Sachant que le département des Yvelines offre une belle couverture forestière, propice aux balades et à la cueillette des champignons (en lien, les bons coins à champi du département), soyez vigilants !

Les bons réflexes

  • Ne ramasser que les champignons que vous connaissez parfaitement !
  • Au moindre doute, ne pas consommer la récolte avant de la faire expertiser par un spécialiste (pharmaciens ou associations et sociétés de mycologie, l’association des naturalistes des Yvelines par exemple)
  • Cueillir uniquement les spécimens en bon état et surtout, prélever la totalité du champignon (pied et chapeau) pour permettre son identification ;
  • Bien séparer les espèces récoltées
  • Ne pas les entreposer dans des sacs en plastique qui accélèrent leur pourrissement
  • Bien se laver les mains après la cueillette
  • Les conserver au frais et les consommer au plus tard dans les 2 jours qui suivent la cueillette
  • Les faire cuire et ne pas en donner aux jeunes enfants

Un conseil : photographier la récolte avant de la consommer. En cas de pépin, cela facilitera le traitement antipoison.

En cas d’apparition des symptômes (diarrhées, vomissements, nausées, vertiges, troubles de la vue, tremblements…), appelez le « 15 » ou le centre antipoison de votre région (Paris-Ile-de-France pour les Yvelinois : 01 40 05 48 48)