Covid-19 : trois gestes de solidarité pour aider lors de la crise sanitaire

La rédaction

Si le confinement a pour objectif de réduire les interactions sociales et lutter contre la propagation du Covid-19, il est cependant possible de faire preuve de solidarité sans bouger de chez soi et faciliter la vie de tous sans mettre en danger personne.  Prenez des nouvelles de vos proches et de vos voisins Le but […]

Cet article fait partie du dossier: Covid-19 : les Yvelines vous informent

Si le confinement a pour objectif de réduire les interactions sociales et lutter contre la propagation du Covid-19, il est cependant possible de faire preuve de solidarité sans bouger de chez soi et faciliter la vie de tous sans mettre en danger personne. 

Rambouillet © CD78 / N.Duprey

Prenez des nouvelles de vos proches et de vos voisins

Le but n’est pas seulement de savoir si untel ou untel est malade. Le but est aussi de rompre la solitude. Les personnes âgées en milieu rural ou en EHPAD souffrent plus que les autres de l’isolement. L’ennui est souvent le plus grand ennemi dans une période de confinement. Leur téléphoner permet ainsi de prendre des nouvelles, de passer du temps avec eux et de les rassurer. Il en est de même pour toutes les classes d’âge. Un simple coup de téléphone peut avoir un impact considérable sur le moral. 

N’hésitez pas à proposer votre aide à un voisin. Une personne âgée qui souhaite sortir faire ses courses prend un risque pour sa santé et même sa vie. Proposez-leur de faire leurs courses ou de les dépanner en cas de besoin. 

Sport à la maison © Unsplash / Jonathan Borba

Respecter les règles du confinement

Si les autorisations de sortie permettent de se déplacer d’un point A à un point B, il est tout de même conseillé de ne pas en abuser. Le but est de limiter tous les trajets. Si vous sortez faire des courses ou vous rendre à la pharmacie, merci de limiter votre trajet au commerce le plus proche. Ne partez pas à plusieurs dizaines de kilomètres et rester au sein même de votre quartier si possible. 

Il en est de même pour les sportifs. Si une activité physique est tolérée, elle doit se faire à proximité de votre domicile. Ainsi, les longues sorties vélos sont interdites. Il est d’ailleurs plus raisonnable d’investir dans un « home trainer ». Cet appareil permet de s’entraîner à vélo sans sortir de chez soi. Avec un risque d’accident proche de zéro, il permet aussi de ne pas encombrer les urgences et mobiliser du personnel hospitalier occupé à lutter contre la propagation du Covid-19.

Soutenir les services de santé dans la lutte contre le Covid-19

Dans les centre-villes, les habitants se sont en grand nombre réunis à 20 heures aux fenêtres et aux balcons des immeubles afin d’applaudir le personnel de santé. Un geste simplement symbolique mais qui donne énormément de courage aux personnes qui sont en première ligne dans la lutte face à la propagation du Covid-19. Prendre un peu de temps pour les remercier, c’est aussi se montrer solidaire. 

De plus, il est possible de faire un don pour aider le corps médical ou de proposer ses services bénévolement à plusieurs associations telles que la Croix Rouge, les Restos du Coeur… De plus, l’Etablissement Français du Sang (EFS) appelle à se mobiliser pour le don de sang. Depuis le début du confinement, les dons sont en chute libre.

L’EFS rappelle que « les citoyens sont autorisés à se déplacer pour aller donner leur sang sur les sites de collecte de l’EFS, sous réserve de remplir l’attestation officielle ou une déclaration sur l’honneur indiquant qu’ils vont donner leur sang, au motif de l’assistance aux personnes vulnérables ».

  • Don du sang © EFS

    Guyancourt : don de sang dans la maison de quartier Auguste Renoir le lundi 27 avril de 15h à 20h

  • Le Chesnay : don de sang au centre hospitalier de Mignot. Ouvertures du lundi au vendredi : 8h30-15h et le samedi : 8h -14h30
  • Le Port-Marly : don de sang au pavillon Corot le 1er avril de 15h à 20h
  • Montigny-le-Bretonneux : don de sang dans la salle Léo Ferré, théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, jeudi 9 avril de 14h30 à 19h30
  • Vélizy-Villacoublay : don de sang dans la salle des mariages de l’Hôtel de Ville, mardi 28 avril de 15h à 20h
  • Versailles : don de sang dans un camion de l’EFS stationné à côté de l’hôtel de ville lundi 23 mars de 14h30 à 20h et le mardi 7 avril de de 14h30 à 20h également
  • Viroflay : don de sang à la Forge 89 avenue du général Leclerc le vendredi 24 avril de 15h à 20h