Autisme : un appel à projets pour créer une structure aux Mureaux

Ludovic Vincent

Les Départements des Yvelines et des Hauts-de-Seine et l’Agence Régionale de Santé d’Ile-de-France ont lancé un appel à projets pour créer une plateforme interdépartementale d’hébergement et de services pour adultes avec troubles du spectre autistique et pour adultes avec handicap psychique.

Autisme adultesLes candidats ont jusqu’au 15 septembre 2017 pour répondre à l’appel à projets lancé par les départements des Yvelines et des Hauts-de-Seine et par l’ARS pour créer une plateforme dédiée aux adultes en situation de handicap (troubles du spectre autistique et handicap psychique) dans les Yvelines.

Implanté sur le site de Bécheville (Les Mureaux), sur un terrain du Centre Hospitalier de Meulan-Les Mureaux, ce projet s’inscrit dans le cadre du rapport « Zéro sans solutions« , de la démarche « Une réponse accompagnée pour tous » et du plan de prévention des départs non souhaités de personnes handicapées vers la Belgique. Son ouverture est prévue en 2020.

162 adultes en situation de handicap issus des Yvelines sont accueillis actuellement dans des établissements belges. On en compte 205 qui viennent des Hauts-de-Seine. En lançant cet appel à projets, les différents partenaires veulent augmenter l’offre d’hébergement sur leurs territoires et apporter une réponse de proximité adaptée.

L’objectif est de réduire les départs non souhaités vers la Belgique ; réduire le nombre de jeunes adultes maintenus dans un établissement pour enfants au titre de l’amendement Creton ; et répondre aux besoins de personnes actuellement sans solutions (maintien à domicile par défaut) ou sans solutions adaptées.

La plateforme sera constituée de :

  • Un foyer d’accueil médicalisé (FAM) composé de 66 places à destination du public autiste dont 4 places d’unité renforcée et 50 places pour le public avec troubles psychiques ;
  • Un service d’accompagnement médico-social pour adulte handicapés (SAMSAH) de 42 places qui visera les adultes TSA ayant une aptitude au travail et ou à l’autonomie ;
  • Deux pôles de compétences et prestations externalisées (PCPE) un dans chaque département. Celui-ci accompagnera de manière transitoire des enfants, adolescents et adultes actuellement sans solution pérenne.

L’avis de publication de l’appel à projets est disponible sur yvelines.fr.