Assises de la ruralité : les mesures pour les communes rurales

CyrilMorteveille

Soutien aux équipements, formation de personnel, maintien des commerces de proximité, soutien au secteur agricole : le Département entend, plus que jamais, rester aux côtés des communes rurales pour faciliter leur quotidien.

(crédit photo Air Images)

(crédit photo Air Images)

Pauline Winocour-Lefèvre, Vice-présidente du Conseil départemental, a présenté, vendredi 15 avril, les premières mesures décidées par le Département pour soutenir les communes rurales dans leur projets de développement.

« Avant l’été, nous allons créer un fonds de soutien d’urgence pour les communes rurales, avec la mobilisation d’une enveloppe d’1 M€ d’aide aux travaux d’urgence », a précisé Pierre Bédier, Président du Conseil départemental.

Les communes rurales pourront s’appuyer plus que jamais sur l’agence départementale Ingenier’Y, partenaire technique, juridique et financier des projets des collectivités. D’autant que le seuil de 2 000 habitants maximum pour adhérer est supprimé.

Soutien aux équipements publics communaux

Le Département des Yvelines s’est porté candidat pour expérimenter, sans délai, l’instruction départementale de la part régionale du contrat rural. Il va ainsi proposer à la Région Ile-de-France d’accueillir dans les territoires d’action départementale (TAD) ruraux une mission régionale légère et, de ce fait, peu coûteuse pour rapprocher du terrain l’instruction des dossiers relevant de la compétence régionale.

Un nouveau Contrat Départemental Equipement d’une durée de 3 ans recentré sur les petites et moyennes communes (moins de 25 000 habitants), permettra de financer les équipements scolaires, d’accueil de la petite enfance, sportifs, culturels et patrimoniaux. Le Département prévoit de consacrer près de 10 M€ par an à cet objectif.

Formation de personnel communal

Formation de bénéficiaires du RSA, en lien avec l’agence départementale d’insertion ActivitY, via un partenariat avec les écoles d’horticulture, pour aider les communes et intercommunalités au recrutement de personnels qualifiés pour leurs services Espaces verts.

Maintien des commerces de proximité

Le Département examinera, avant la fin de 2016, en liaison avec l’Etat et la Région, la pertinence d’un système d’appel à projets permettant d’aider les communes et les intercommunalités dans leurs projets pour favoriser le maintien ou la réimplantation des services publics locaux.

Soutien, en lien avec les collectivités locales, aux initiatives privées mobiles, qui permettent une meilleure desserte de la zone rurale.

Soutien au secteur agricole

Les élus du Conseil départemental ont d’abord assuré les memebres de la filière agricole du maintien des actions déjà existantes malgré un contexte budgétaire contraint :

  • Soutien aux investissements agricoles non pris en compte dans la programmation du Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER) : 250 000 € / an.
  • Soutien financier aux agriculteurs volontaires à mettre en place la protection intégrée de la culture du blé et les organismes agricoles dont la Chambre Interdépartementale d’Agriculture d’Ile-de-France et la Maison de l’Élevage d’Ile-de-France : 250 000 € / an.
  • Fonds départemental de soutien en cas de calamités naturelles.

Ils ont également lancé quelques pistes pour une meilleure valorisation des productions yvelinoises :

  • Labellisation des productions agricoles Yvelinoises, et création d’un prix agricole départemental qui pourrait être décerné à l’occasion de la Semaine du Goût.
  • Introduction des circuits courts dans la réflexion menée sur les gares portes (vente de paniers de productions locales dans les gares) et dans nos marchés de cantines scolaires, afin de soutenir le projet de plate-forme logistique maraichère.