Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé
14 Sep
22 Oct

Expo : Écarts dissonants

Muriel BAUMGARTNER, Josée COQUELIN, Richard PENLOUP, Olivier PONCHUTune exposition en deux chapitres imaginée par Olivier PONCHUT

  • Chap.I : Josée COQUELIN – Richard PENLOUP – du 14 septembre au 1er octobre
  • Chap.II : Muriel BAUMGARTNER – Olivier PONCHUT – du 5 au 22 octobre

Voulue comme la variante occasionnelle à l’exposition des travaux d’élèves de l’école municipale d’arts plastiques qui se tient habituellement à cette période, cette exposition prend le risque de ne présenter ni une vraie cohérence esthétique ni même une convergence de pratiques ou d’approches. L’intention en montrant le travail des enseignants est de dévoiler un autre aspect de l’EMAP d’où l’on pourrait déduire la liberté, non dénuée d’exigence, qui y règne. Pour garantir ce résultat, l’extrême variété des conceptions et réalisations des exposants suffira, mais elle complique singulièrement l’émergence de ce que toute exposition collective voudrait faire apparaître, une thématique commune, même subreptice, à défaut un fil conducteur, un lien. La difficulté ou même l’impossibilité à définir un périmètre englobant ne doit pas cependant être considérée comme un obstacle définitif à un tel projet, et ce sont bien ici les écarts voire les antagonismes qui sont à apprécier comme autant de preuves visibles d’une diversité portant sur tous les aspects de la création, de l’idée jusqu’à la forme, et l’incongruité prévisible de cette réunion était déjà un objet de curiosité capable à lui seul de la motiver.

Ceci étant, des contingences liées à l’espace et à l’organisation nous ont conduits à scinder l’expo en deux temps. Évidemment, à l’instant même où l’on opère la séparation en plusieurs ensembles, dans chacun d’eux les éléments se rapprochent. Cette scission volontaire qui écarte d’un côté et resserre de l’autre, procède sans doute de quelques connivences opposables à l’idée d’écart complet et sur lesquelles il n’est pas interdit de spéculer. On voit au passage qu’en matière de création, même lorsque l’on peine à trouver de la convergence, la divergence s’empêche d’être totale. Passée l’évidence de la distinction entre objets d’un côté et images de l’autre, il faudra se résoudre à parcourir les deux moments de cette exposition comme une libre proposition à envisager l’étendue du champ des possibles.

Vernissages en présence des artistes
chap.I : vendredi 15 septembre – 19h
chap.II : vendredi 6 octobre – 19h

Détails

Début :
14 septembre 2017 à 10h00
Fin :
22 octobre 2017 à 18h00
Prix :
Gratuit

Lieu

les Réservoirs, 2 rue des réservoirsLimay, 78520 France
Site Web :
http://lesreservoirs.free.fr