« Les Yvelines restent l’un des départements les mieux gérés de France »

CyrilMorteveille

Dans un débat avec Pierre Bédier sur Europe 1, Agnès Verdier-Molinié, directrice de la Fondation iFRAP et spécialiste des politiques publiques, a reconnu que le Département des Yvelines était « l’un des mieux gérés en termes de dépenses de fonctionnement ».

Invité sur les ondes d’Europe 1, dans l’émission de Maxime Switek Europe midi, Agnès Verdier-Molinié, directrice de la Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques (iFRAP), a apporté un peu d’eau au moulin de Pierre Bédier, Président du Conseil départemental des Yvelines et 1er Vice-président de l’Assemblée des Départements de France (ADF).

« Les Yvelines sont un des Départements les mieux gérés en termes de dépenses de fonctionnement, a confirmé à l’antenne Agnès Verdier-Molinié. On l’avait montré dans nos récentes études. Le problème, c’est qu’en France on ne valorise pas du tout les bons gestionnaires. Au contraire, c’est plutôt le bonus à celui qui gère mal car il recevra des aides des autres Départements. »

« L’Etat paradoxal » et le bonus aux mauvais élèves

« L’Etat est paradoxal car il augmente le montant des allocations sociales distribuées par les Départements sans compenser le coût de ses Plans pauvreté », a poursuivi la spécialiste des politiques publiques.

Une méthode « absolument insupportable » selon Pierre Bédier, pour qui « l’Etat transforme progressivement la taxe foncière en un nouvel impôt » dont il n’a pas à assumer les conséquences.

Cette semaine, l’ensemble des Départements de France est monté au créneau pour dire stop à l’asphyxie des collectivités suite à la baisse drastique des dotations de l’Etat.