Inondations : l’état de catastrophe naturelle décrété

CyrilMorteveille

L’arrêté de catastrophe naturelle a été pris, mercredi 8 juin, en Conseil des ministres. 782 communes situées dans 17 départements, dont les Yvelines, sont concernées. La voie à une indemnisation plus rapide des sinistrés, victimes des inondations.

Alors que les inondations dans les Yvelines sont quasiment terminées et que la Seine a retrouvé son lit, l’heure est au bilan. Sur les 57 communes qui longent les berges du fleuve, les dégâts sont inégaux.

Certains ont eu plus de chances que d’autres. Mais, globalement, beaucoup de particuliers, d’entreprises et d’exploitants agricoles sont touchés. Dans le nord du département, comme dans le Sud Yvelines ou les Vallées de Chevreuse ou de la Mauldre, touchés fin mai par des inondations liées aux fortes pluies.

[yiv_video video_id= »242749″ ]

Mercredi 8 juin, le Conseil des ministres a décrété l’état de catastrophe naturelle pour 782 communes dans 17 départements. Les Yvelines font partie de la liste. Un moindre mal.

L’état de catastrophe naturelle permettra aux habitants des communes concernées d’être indemnisés au titre de cette garantie dans les limites et conditions des contrats d’assurance souscrits.

Déclaration de sinistre à remplir avant le 19 juin

A compter de la parution de l’arrêté au Journal officiel, jeudi 9 juin, les assurés ont dix jours pour adresser leur déclaration de sinistre à leur assureur.

Des assureurs qui pourraient laisser aux sinistrés jusqu’au 30 juin pour effectuer leur déclaration. L’indemnisation sera effectuée dans les trois mois suivants.

Le monde agricole attend plus de soutien

Selon le monde agricole, ces aides ne suffiront pas. Respectivement maraîchers à Vernouillet et au Mesnil-le-Roi, Cédric Beaurain et Jean-Claude Guehennec ont quasiment tout perdu.

En attendant que soit déclaré l’état de calamité agricole qui leur permettrait de bénéficier du Fonds national de gestion des risques en agriculture, ils ont reçu le soutien du Département, qui devrait voter, le 17 juin, une subvention exceptionnelle à la Chambre interdépartementale d’agriculture d’Ile-de-France.

[yiv_video video_id= »242752″ ]

Catastrophe naturelle : comment déposer sa demande ?