100 M€ pour créer 16 500 logements d’ici à 2025

LudovicVincent

Le Département s’est engagé avec les communautés urbaines de Saint-Quentin-en-Yvelines et Grand Paris Seine & Oise sur une trentaine de projets de développement résidentiel et de rénovation urbaine, soit un programme de 100 M€ pour 16 500 logements à horizon 2025.

Prior Yvelines SQY GPS&O

Les Présidents Philippe Tautou (GPS&O), Jean-Michel Fourgous (SQY) et Pierre Bédier (Département des Yvelines) signent jeudi 1er février 2018 les conventions Prior’Yvelines.

Avant de signer les deux conventions cadre avec les Présidents des communautés urbaines de Saint-Quentin-en-Yvelines et GPS&O – Jean-Michel Fourgous et Philippe Tautou – Pierre Bédier a rappelé :

Dans les Yvelines, nous disposons d’un carré magique pour le logement – avec un établissement public foncier, l’aménageur Citallios, le bailleur Les Résidences et notre dispositif Prior’Yvelines – qui nous permet de privilégier autant la qualité que la quantité. Avec Prior’Yvelines, nous passons d’une logique de guichet, qui a produit des résultats remarquables, à une logique de projets qui nous permet de privilégier un développement résidentiel diversifié, sur les territoires stratégiques comme les cœurs d’agglomération, les quartiers de gare et les quartiers en politique de la ville. »

Jeudi 1er février 2018 à Versailles, les trois collectivités ont lancé un partenariat renforcé qui se construit déjà depuis plusieurs mois autour des projets de développement résidentiel et de rénovation urbaine sur le territoire des Yvelines.

Ces deux conventions Prior’Yvelines représentent un potentiel de création de 16 500 logements à horizon 2025 (11 500 sur GPS&O et 5000 sur SQY) et concernant une trentaine de sites de projets. Elles couvrent les principaux projets de rénovation urbaine de ces territoires : Mantes-la-Jolie, Les Mureaux, Trappes, Plaisir, Chanteloup-les-Vignes, La Verrière et concernent les plus importants projets de développement résidentiel des prochaines années :

  • les quartiers de gare Eole des Mureaux, d’Epône/Mézières et de Verneuil/Vernouillet ;
  • la ZAC de la Remise à Voisins-le-Bretonneux ;
  • La pointe de Verneuil ;
  • La ZAC des Bécannes à la Verrière ;
  • Le Plateau urbain de Trappes…
  • La reconversion d’une partie de la zone Pariwest à Maurepas (projets Usifroid/Terranova).

Prior’Yvelines a été lancé sous la forme d’un appel à projet entre juin 2015 et juin 2016 auquel 28 communes et 2 EPCI (SQY et GPS&O) ont répondu. Le programme a été doté de 100M€ et propose un appui opérationnel et financier aux Communes yvelinoises qui porteront dans les cinq prochaines années, des projets de développement résidentiel diversifiés, concentrés sur les territoires à potentiel urbain. L’objectif est d’assurer le passage à l’opérationnel de ces projets.

A travers Prior’Yvelines, le Département entend proposer une nouvelle ambition pour le logement dans les Yvelines :

  • Se placer dans une logique de projet avec les collectivités,  avec un mode de travail partenarial basé sur la co-construction et la négociation des opérations.
  • Apporter un appui opérationnel en mobilisant son expertise et celle ses partenaires (Citallios, SNI, LES résidences, etc.) pour faire aboutir des projets de qualité.
  • Proposer un appui financier puissant directement aux Maitres d’ouvrage. Il est déterminé au cas par cas pour faire levier sur l’engagement des opérations.
  • Mobiliser les collectivités pour construire des projets urbains de qualité qui projettent un développement résidentiel diversifié, sur les territoires stratégiques comme les cœurs d’agglomération, les quartiers de gare et les quartiers en politique de la ville.

Prior’ Yvelines prend la suite des 101 CDOR (Contrat de Développement de l’Offre Résidentiel).