« Thoiry Lumières Sauvages » : Pékin dans les Yvelines

Marie-CamilleRigato Sonally

Samedi 15 décembre, la Direction Attractivité et Qualité de Vie du Conseil départemental des Yvelines, avait convié une vingtaine d’instagrammeurs et instagrammeuses au Château de Thoiry afin de découvrir « Thoiry Lumières Sauvages ». Retour sur une soirée féérique.

Thoiry Lumières Sauvages © CD78 / N.Duprey

Depuis le 28 octobre 2018 le parc du Château de Thoiry est, dès la nuit tombée, illuminé par les couleurs vives des 600 sculptures lumineuses géantes réparties sur près de 6 hectares de parc. Inspirées de la culture traditionnelle chinoise, ces sculptures organisées en près de 30 tableaux lumineux, offrent aux visiteurs la possibilité de découvrir les lieux différemment, des étoiles plein les yeux.

La richesse culturelle yvelinoise à l’honneur

Les instagrammeurs et instagrammeuses invités pour Thoiry Lumières Sauvages © CD78 / N.Duprey
(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

C’est à l’occasion de ce festival que samedi 15 décembre avaient rendez-vous en fin d’après-midi une vingtaine d’instagrammeurs et instagrammeuses des Yvelines et d’Ile-de-France, qui, malgré le froid et la pluie ont répondu nombreux à l’invitation de la Direction Attractivité et Qualité de Vie (DAQV). Un moment privilégié pour ces photographes amateurs et professionnels, qui permet également au Département de valoriser la richesse culturelle de son territoire sur les réseaux sociaux.

« Nous organisons tout au long de l’année des « instameets » (rendez-vous d’instagrammeurs) afin de faire connaître le département et de faire des Yvelines une destination touristique attractive en Ile-de-France », explique Elodie Basset, chargée de webmarketing et communication à la DAQV.

Patrimoine, sons et lumières à Thoiry

Le comte Paul de la Panouse © CD78 / N.Duprey
(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Situé à 20 minutes de Versailles et à 45 minutes de Paris, le Château de Thoiry est surtout connu pour son ZooSafari qui a ouvert en 1968 d’abord géré par son fondateur, le comte Antoine de la Panouse, puis par son fils. Paul de la Panouse, c’est son nom, nous a invité à découvrir son château au cours d’une visite historique pleine d’anecdotes et de clins d’œil à ses nobles ancêtres ayant habité les lieux.

Des drapées de soie aux couleurs éclatantes des lanternes chinoises, il n’y a qu’un pas. Ou qu’un perron en l’occurrence. Bravant la météo, les aficionados d’Instagram se sont ensuite lancés à la découverte du festival de lumières qui les attendait dans le parc. Rythmée par les tintements des musiques traditionnelles chinoises, la balade nocturne se transforme en voyage à Pékin. Un périple au long duquel petits et grands explorateurs partent à la rencontre des créatures qui peuplent le Zoo. Insectes, fauves, grands herbivores des plaines, oiseaux multicolores… mais aussi : dragon ! Dans la continuité d’un temple monumental de 17m de haut, l’immense reptile de 65m de long, aux couleurs chatoyantes, invite au voyage.

Alors, si vous aussi vous voulez faire partie de ce voyage onirique, rendez-vous à Thoiry jusqu’au 10 mars 2019 ! Et si vous voulez également profiter du Safari, bonne nouvelle ! Le festival « Thoiry Lumières Sauvages » est compris dans votre billet d’entrée du jour pour le ZooSafari de Thoiry, pour une journée et une soirée complète d’aventures !
(Infos et réservations sur le site du Thoiry ZooSafari)

Retrouvez notre album photo de la soirée sur notre compte Flickr : https://flic.kr/s/aHsmvih4sX
Et sur les réseaux sociaux avec le hashtag #ThoiryLumieresSauvages

Thoiry Lumières Sauvages © CD78 / N.Duprey