Redécoupage cantonal : au Conseil d’État de trancher !

CyrilMorteveille

En désaccord profond avec le Gouvernement, le Conseil général a déposé un recours auprès du Conseil d’État sur la nouvelle carte des cantons dans les Yvelines.

Pierre Bédier

Pierre Bédier, Président du Conseil général.

Comme il s’y était engagé en février dernier, le Conseil général a déposé un recours auprès du Conseil d’État après la parution au journal officiel du décret portant sur le redécoupage des cantons yvelinois.

Le projet du Gouvernement, qui doit entrer en vigueur en 2015, prévoit de diviser les Yvelines en 21 cantons (contre 39 aujourd’hui), où seront élus deux conseillers départementaux, un homme et une femme.

« Pas conforme aux intérêts du département »

« Le découpage cantonal tel que proposé par le Ministère de l’Intérieur n’est pas conforme aux intérêts du département. Il ne prend pas en compte les territoires d’action sociale existants ni les intercommunalités », rappelle Pierre Bédier, Président du Conseil général, soutenu par les élus de la majorité départementale.

L’Assemblée départementale a proposé, dès le mois de janvier, une nouvelle carte des cantons « plus fidèle aux réalités yvelinoises».

Le Conseil d’État devra rendre son jugement avant la fin de l’année, les prochaines élections cantonales ayant lieu en mars 2015.